Td civil def

1130 mots 5 pages
Séance TD

1er partie :(autobiographie)

Jean Domat est le plus célèbre représentant du droit au siècle de Louis XIV. Ami de Blaise Pascal, qui lui confia à sa mort ses papiers personnels, il appartient, comme lui, à cette race d'humanistes qui incarne l'esprit classique du XVIIe siècle. Scientifique, théologien et philosophe, à l'instar de beaucoup de ses contemporains, il pratique tout naturellement la « pluridisciplinarité ».
Et cependant, il ne supporte guère la comparaison avec le génial auteur des Lettres provinciales. L'œuvre de Domat est celle d'un juriste austère, elle est au surplus peu convaincante. Partisan du droit naturel, il arrive trop tard après Grotius. Mais il arrive trop tôt en droit privé, où les véritables précurseurs de l'unification du droit, réalisée avec le Code civil de 1804, sont d'Aguesseau et Pothier.
Domat a néanmoins autant de mérite que ses successeurs. Il souffre surtout d'être jugé en fonction du Grand Siècle. Autant qu'en droit privé, c'est dans le domaine du droit public que sa véritable originalité se manifeste et ses conceptions se situent très au-delà de celles de son époque.

Portalis est considéré, à juste titre, comme le principal rédacteur du Code civil. Il compte parmi les hommes qui essayèrent de résoudre les problèmes posés tant par l'effondrement de la société d'Ancien Régime que par l'affrontement des idées préludant à la naissance de la société moderne. S'il est vrai que l'on a souvent recours aux compromis pour régler les querelles opposant les Anciens et les Modernes.
Portalis, né au Beausset, en Provence, et mort à Paris, s'inspire de l'exemple de d'Aguesseau pour rénover la science du droit. Il s'efforce, en effet, d'appliquer les grands principes de droit public dans les contestations particulières et de rompre ainsi l'isolement du droit privé. Il acquiert une notoriété nationale, surtout grâce à son rôle dans l'administration provençale. Nommé en 1778 assesseur d'Aix, il sera à ce titre en rapport

en relation

  • Introduction au droit
    1169 mots | 5 pages
  • Les arrets importants
    460 mots | 2 pages
  • Cour droit civil
    2561 mots | 11 pages
  • Dissertation evolution du droit de la famille
    2606 mots | 11 pages
  • S Ance 11
    1912 mots | 8 pages
  • La stabilité de la loi
    1542 mots | 7 pages
  • Droit famille
    1662 mots | 7 pages
  • Caractères rdd
    1115 mots | 5 pages
  • lexique
    1335 mots | 6 pages
  • Commentaire d'arret
    4200 mots | 17 pages