Td la cour de cassation

2714 mots 11 pages
Université de Haute Alsace

Faculté des sciences économiques, sociales et juridiques

____________________________________________________________

________

Droit civil – L 1 – 2011/2012

Introduction générale au droit

Droit des personnes, Protection juridique des mineurs et des majeurs

Madame Isabelle Corpart

Monsieur Olivier Beltzung Mademoiselle Alev Comert Madame Isabelle Rollet Mademoiselle Sara Zekkara

TD n° 3 : semaine du 10 octobre 2011

| |
|L’organisation judiciaire |
|La jurisprudence |

EXERCICE

Entraînement à la dissertation juridique : « La Cour de cassation et l’unification du droit »

(Rédiger entièrement l’introduction et faire un plan détaillé)

DOCUMENTS

Isabelle DEFRENOIS-SOULEAU, Je veux réussir mon droit, méthodes de travail et clés du succès Construction d'une dissertation juridique « Ne soyez pas l'étudiant... - qui se précipite sur son stylo pour écrire sans avoir réfléchi ; - pour qui trouver un plan relève du pur hasard ; - qui croit que le style juridique est nécessairement pompeux et obscur ; - qui écrit douze pages sans jamais aller à la ligne. »

La dissertation juridique est une application spécifique de la dissertation littéraire, tout ce qui a été appris dans ce domaine doit donc être mis en application : présentation, style, orthographe, ponctuation, etc... Cependant, il ne s'agit pas ici de faire oeuvre d'imagination, mais de présenter une analyse scientifique, véritable synthèse des données du droit (ou d'une autre discipline...) sur le sujet proposé. Pour cela, comme dans tout exercice, la lecture du sujet a une importance capitale, elle doit engendrer un jaillissement d'idées, qui sera reproduit au brouillon, avant d'être ordonné et de

en relation

  • droit
    8639 mots | 35 pages
  • METHODOLOGIE Licence 1
    2505 mots | 11 pages
  • merde
    1618 mots | 7 pages
  • Commentaire cass. crim., 21 oct. 1998, n°98-83843: bull. crim. n°274
    1233 mots | 5 pages
  • Methodologie 2
    5779 mots | 24 pages
  • Td droit civil - méthode
    594 mots | 3 pages
  • Droit pénal
    884 mots | 4 pages
  • Les arrets importants
    460 mots | 2 pages
  • commentaire d'arrêt
    1533 mots | 7 pages
  • Droit
    494 mots | 2 pages