Technique du coup d'état

Pages: 13 (3149 mots) Publié le: 6 mai 2010
LA TECHNIQUE DU COUP D'ÉTAT : UN MANUEL DE L'EQUIVOQUE

En 1931, Malaparte fait de nombreux voyages en Europe et, encouragé par Daniel Halévy, publie à Paris la Technique du coup d'État1 qu'il a écrite quasiment en cachette. L'écrivain est arrêté par la police fasciste en 1933 et condamné au confino aux îles Lipari pour “manifestations antifascistes à l'étranger”. Mussolini semble toutefoisavoir conservé une étonnante bienveillance à son égard puisqu'il donne à Malaparte le titre de correspondant de guerre en 19402. Pour sa part, la Technique du coup d'Etat, interdite en Italie et en Allemagne, ne paraîtra dans la péninsule qu'en 1948.3

1 Cf. Curzio Malaparte, La technique du coup d'Etat, Paris, Grasset 1931 (tr. fr. de J.Bertrand, nouvelle édition revue et corrigée en 1966 : jecite de celle-ci). Cf. L. Martellini “Malaparte saggista politico : le 'rivoluzioni europee'“:in G. Grana (ed): Malaparte, scrittore d'Europa, Milano, Marzorati,1991 : pp.81-98. 2 En ce qui concerne le rapport ambigu et changeant que Malaparte entretint avec le fascisme les opinions divergent ; cf. A. Gramsci, “Curzio Malaparte” in : Letteratura e vita nazionale, Turin, Einaudi, 1950 ; G. BarberiSquarotti, “Malaparte” in : Grande dizionario enciclopedico, Turin, UTET, 1969 ; L. Mangoni, L'interventismo della cultura. Intelltetuali e riviste del fascismo, Bari, Laterza, 1974 ; L. Martellini, Invito alla lettura di Malaparte, Milan, Mursia, 1977 ; M.Isnenghi, Intellettuali militanti e intelletutali funzionari, Turin, Einaudi, 1979 ; G.B. Guerri L'arcitaliano. Milan, Bompiani, 1980 (tr. fr.Paris, Denoel, 1983) ; G. Manacorda, Storia della letteratura italiana fra le due guerre, (1919-1943), Rome, Editori Riuniti, 1980 ; M.Maranzana, Introduzione à Das Kapital, Milan, Mondadori, 1980; G.Grana “ Malaparte, écrivain d'Europe”, infra. 3 Cf., Tecnica del colpo di Stato, Milan, Bompiani,1948.

2

S. BLATMANN

La publication de la Technique du coup d'État fait l'effet d'une bombe,aussi bien dans les milieux fasciste et communiste que dans les sphères gouvernementales. En effet, de Lénine à Pilsudski en passant par Bonaparte, chacun y trouve son compte, et en des termes souvent extrêmement blessants. Les portraits de Mussolini et de Hitler sont particulièrement téméraires et prémonitoires. Seul Trotski semble échapper quelque peu aux flèches décochées par l'écrivain, même siMalaparte ne manque pas de rappeler que la seule erreur de Trotski est d'être juif et de s'être entouré de juifs : “si Catilina peut être juif, les catilinaires, c'est-à-dire les exécuteurs du coup d'État, ne sauraient être recrutés parmi les enfants d'Israël”4. En fait, Malaparte se doit d'être provocateur, puisque son objectif est de montrer que tous ces hommes sont médiocres, que leurintelligence et leur audace ne comptent pas, dans la mesure où seule la connaissance et la maîtrise de la technique du coup d'État est nécessaire à la réussite de leurs entreprises. Malaparte constate, dans la Technique du coup d'Etat, que l'Europe est le théâtre de la lutte engagée entre les démocrates partisans d'un État parlementaire et les partis qui posent le problème de l'État sur le terrainrévolutionnaire. Les premiers sont les conservateurs de tous genres, depuis les libéraux de droite jusqu'aux socialistes. Les seconds sont les partis d'extrême droite et d'extrême gauche. Dans cette catégorie, Malaparte renvoie dos à dos fascistes et communistes, tous deux ennemis, selon lui, de la démocratie et disciples du héros manqué Catilina5. Les “catilinaires” de droite, autrement dit les fascistes,sont les idolâtres d'un État absolu, centralisateur et autoritaire, seule garantie de paix et d'ordre, seule digue possible contre le danger communiste. Les “catilinaires” de gauche, c'est-à-dire les communistes, veulent quant à eux conquérir l'État pour instaurer une autre dictature, celle du prolétariat. D'après Malaparte, la réponse policière, totalement inadaptée, que les gouvernements...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • coup d'état
  • Le coup d'état du 18 brumaire
  • 1958, Coup d'etat ?
  • 1958, un coup d'Etat ?
  • Le coup d'état Pinochet
  • Coup d'etat Napoleon
  • Le coup d'etat par pinochet
  • 1958, Un coup d'état ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !