termes de référence

Pages: 11 (2633 mots) Publié le: 20 juin 2014










TERMES DE REFERENCE
ETUDE RELATIVE A LA MISE EN PLACE D’UN DISPOSITIF DE PREVENTION, DE SECURITE ET DE GOUVERNANCE ROUTIERES SUR LES CORRIDOR DOUALA (CAMEROUN) – FRONTIERES DU CONGO

I- Contexte et justification

La situation géographique du Cameroun, disposant d’un accès à la mer, et des pays voisins enclavés, en fait un pays de transit par excellence, par lequell’essentiel des importations et exportations des pays voisins enclavés circulent pour leurs destinations finales. Dans de telles conditions, les infrastructures et les services de transport jouent un rôle primordial dans le développement économique et social du pays, en favorisant le transit des marchandises et les déplacements des personnes.

La facilitation du transit sur les différents corridorsqui relient le Cameroun à ses pays voisins, est une priorité du Gouvernement. Celui-ci s’effectue essentiellement par transport routier, mode dominant et approprié à cette activité. Cette situation implique donc un important trafic sur ces corridors, du fait des importantes quantités de produits à acheminer, et du déplacement des personnes.

Ainsi, dans l’optique de la facilitation du transportet du transit entre les pays de l’Afrique centrale, le Plan Directeur Consensuel des Transports en Afrique Centrale (PDCT-AC), a été mis en place, avec l’appui technique et financier de la Banque Mondiale. Depuis sa mise en place, les corridors Douala-Bangui et Douala-Ndjamena ont fait et continuent de faire l’objet d’aménagements divers en termes de conventions, de logistique et de réflexionscontinues, qui visent à instaurer un cadre sain pour l’échange des marchandises et les déplacements des personnes.

Disposant également d’un accès à la mer, notamment sur le Sud-est de son territoire, le Congo, pour des raisons économiques, fait transiter nombre de ses importations (le bois notamment) par le Port Autonome de Douala (PAD), par deux linéaires principaux : le premier partant de Douala(Cameroun) jusqu’à Likouala (Congo), en passant par Yaoundé, puis Djoum ; le second quant à lui partant de Douala jusqu’au Congo, en passant par Yaoundé, puis par Bertoua. Il est important de le signaler, le transit de ces marchandises par le Cameroun est hautement bénéfiques aux deux pays. Pour le Congo, il lui est plus rentable de faire transiter certains de ses produits par le Port Autonome deDouala, que d’envisager de le faire par le Port Autonome de Pointe Noire, et pour le Cameroun cet échange est une source de recettes douanières, fiscales, parafiscales, etc.

Mais face aux nombreux accidents de circulation (souvent mortels) et aux tracasseries diverses (pratiques peu orthodoxes, érection illégale de barrières physiques, prélèvements illicites, rackets systématiques,multiplication de check points, etc.) décriés le long de ces corridors, les opérateurs entrevoient désormais l’hypothèse du Port autonome de Pointe Noire, malgré les multiples inconvénients liés au recours à cette solution. Ce qui entrainerait des pertes considérables de part et d’autre.

Pour éviter la survenue d’un tel scénario, et dans l’optique de garantir la sécurité des personnes, ainsi que la librecirculation biens, le Gouvernent camerounais, à travers le Ministère des Transports entend réduire de manière significative le nombre d’accidents et de tués, et éradiquer la corruption le long de ces deux corridors reliant le Cameroun au Congo. Il revient donc au Gouvernement de prendre des mesures particulières en vue de mettre en place sur ces linéaires, un système de sécurité et de gouvernanceroutières suffisamment fiable et attractif, qui induit un cadre serein et idoine pour le transport.

Dans cette logique, le Ministre des Transports lance un appel à manifestation d’intérêt, pour la pré-qualification de bureaux d’études devant être consultés, pour la réalisation de l’étude sur la mise en place d’un système de sécurité, de prévention et de gouvernance routières, sur les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Termes de reférences
  • Termes Reference
  • Termes de références
  • Cours sur les termes de reference
  • LA REFERENCE
  • La référence
  • reference
  • References

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !