Terminologie du fmi

3129 mots 13 pages
Maroc—Conclusions préliminaires des consultations de 2011 au titre de l'Article IV
Le 19 juillet 2011
Une mission du Fonds monétaire international (FMI) a séjourné à Rabat du 7 au 19 juillet 2011 pour mener les discussions relatives aux consultations au titre de l’Article IV des statuts du FMI. La mission tient à remercier les autorités marocaines de leur excellente coopération et du caractère constructif des discussions.
1. Le Maroc a réussi à faire face avec succès à d’importants défis durant les deux dernières années. Grâce à une gestion macroéconomique prudente et à des réformes politiques, le pays a pu bénéficier de marges de manœuvre suffisantes pour confronter la crise internationale de 2009 et répondre aux mouvements sociaux qui ont affecté une grande partie des pays de la région d’Afrique du Nord et Moyen Orient (MENA) depuis début 2011. Dans ce contexte difficile, le pays a enregistré une bonne performance économique et une amélioration des indicateurs sociaux.
2. Des perspectives à moyen terme relativement favorables bénéficieraient d’une réorientation de certaines politiques macroéconomiques pour assurer des taux de croissance élevés et durables. En effet, le défi principal pour le Maroc demeure d’atteindre un taux de croissance du PIB qui permette la réduction du chômage et l’amélioration du niveau de vie des populations, tout en assurant la stabilité macroéconomique à moyen terme. Depuis début 2011, le fléchissement de la croissance chez les principaux partenaires commerciaux et l’envolée des prix des matières primaires ont entravé quelque peu la gestion des équilibres macroéconomiques. Bien qu’en 2011 les autorités marocaines aient su mettre en place des politiques à court terme pour gérer ces contraintes, en 2012, elles devraient considérer la réorientation des dépenses publiques et retrouver un niveau de déficit budgétaire soutenable à moyen terme qui permettrait une croissance inclusive et durable à moyen terme.
I. Développements récents
3.

en relation

  • Les cause de l'endettement des pys du tiers monde
    5821 mots | 24 pages
  • Introduction
    1500 mots | 6 pages
  • Géographie
    2538 mots | 11 pages
  • Relations Economiques Internationales
    2761 mots | 12 pages
  • cas intermarché
    2759 mots | 12 pages
  • Ulysse
    1872 mots | 8 pages
  • Relations internationales
    4184 mots | 17 pages
  • La crise grecque
    2297 mots | 10 pages
  • La géopolitique de l'or
    11485 mots | 46 pages
  • Croissance économique
    2106 mots | 9 pages