Terrorisme

1069 mots 5 pages
Arrimer la production nationale à la demande du marché à travers l’application du modèle de l’agrégation est l’ambition majeure du Plan vert. Une ambition qui promet de mettre fin au morcellement des superficies agricoles, ainsi qu’au faible taux de mécanisation et d’utilisation des intrants causes de la diminution du rendement à l’hectare. Sauf que ce modèle de mise à niveau se heurte déjà aux réalités du monde agricole dont, en premier lieu, la mobilisation des agriculteurs. Un effort considérable doit en effet être fourni à ce niveau pour passer du modèle d’agriculture libérale à une agrégation où le choix n’appartient plus à l’agriculteur. De plus, le doublement annoncé, voire le triplement des récoltes dans les filières identifiées devra être accompagné, au fur et à mesure, d’une augmentation des capacités de stockage et d’une mise à niveau de la logistique du secteur.
Un nouveau modèle agricole
L’agrégation, présentée sous cette forme, est une organisation de production où il est question d’un effet d’échelle à travers l’addition des productions de chaque parcelle membre. Un modèle qu’on retrouve dans plusieurs pays qui enregistrent aujourd’hui des productions énormes. «On est parti d’expériences réussies au niveau de notre pays, mais également d’exemples internationaux: États Unis, France, Inde, Chili et Argentine. Avec, bien sûr, une adaptation à la réalité marocaine», explique Ahmed Hajjaji, directeur général de l’Agence de développement agricole.
En effet, le Plan vert vise à fédérer les producteurs locaux, surtout les petits agriculteurs, autour d’un groupement qui garantit la modernisation du secteur. Mais que gagne l’agriculteur à rejoindre un tel groupe d’agrégation? Il pourra accroître son revenu en augmentant son rendement et, techniquement parlant, il bénéficiera d’un encadrement tout le long de l’année agricole, de facilités financières, de prêts garantis par le groupement et, surtout, de la promesse de l’achat de toute sa récolte.
En

en relation

  • Le terrorisme
    2093 mots | 9 pages
  • Terrorisme
    1430 mots | 6 pages
  • Le terrorisme
    4474 mots | 18 pages
  • Terrorisme
    870 mots | 4 pages
  • Terrorisme
    9100 mots | 37 pages
  • Terrorism
    354 mots | 2 pages
  • Le terrorisme
    259 mots | 2 pages
  • Le terrorisme
    909 mots | 4 pages
  • terrorisme
    1518 mots | 7 pages
  • Le terrorisme
    2125 mots | 9 pages