Tete

Pages: 12 (2879 mots) Publié le: 14 mars 2011
N° 1042 - SEPTEMBRE 2005 Prix : 2,20 €

Les immigrés en France : une situation qui évolue
Chloé Tavan, cellule Statistiques et études sur l’immigration, Insee

D

epuis 1975, la part des immigrés dans la population est restée stable, mais l’immigration a beaucoup changé : les entrées pour motif familial ont augmenté, la population immigrée s’est féminisée et les immigrés proviennent depays de plus en plus lointains. Les immigrés vivent plus souvent que le reste de la population en couple, notamment avec enfants. Plus de la moitié des couples composés d’au moins un immigré sont des couples mixtes. Du fait de la taille de leur famille, de la faiblesse de leurs revenus et de leur concentration dans les grandes villes, les immigrés sont plus souvent locataires du secteur social

etvivent plus fréquemment dans des logements surpeuplés. Les immigrés sont davantage affectés par le chômage. Ils occupent plus souvent des postes d’ouvriers ou d’employés, notamment non qualifiés. Leur sur-représentation dans l’industrie et la construction s’atténue. Les personnes nées en France ayant deux parents immigrés représentent 5 % des moins de 66 ans. Les enfants d’immigrés sont souvent endifficulté scolaire, mais pas plus que les autres enfants ayant les mêmes caractéristiques sociales. À origine sociale donnée, les descendants de migrants ont le même destin social que les autres.
désormais et se traduisent par une féminisation de la population immigrée : en 1999, les femmes représentent la moitié des immigrés vivant en France contre 45 % en 1946. Dans les dernières décennies,les origines géographiques des immigrés se sont beaucoup diversifiées et sont devenues de plus en plus lointaines (graphique 1). En 1962, les immigrés venus d’Espagne ou d’Italie représentaient à eux seuls la moitié des immigrés résidant en France ; en 1999, ils n’en représentent qu’à peine un sur six. À l’inverse, la part des immigrés nés au Maghreb a doublé : ils représentent désormais 30 % desimmigrés. De même, même si ces origines restent encore

Après avoir doublé entre 1946 et 1975, le nombre d’immigrés a ensuite progressé de façon très modérée, mais leur part dans la population est restée stable. En 1999, ils représentent 7,4 % de l’ensemble de la population résidant en France métropolitaine (encadré p. 3). Parallèlement, les motifs d’immigration se sont modifiés. Ainsi, leralentissement de la croissance au milieu des années soixante-dix a mis un terme à l’immigration de travailleurs venant répondre aux besoins nés de la reconstruction puis de la croissance ; le regroupement familial et les demandes d’asile ont alors pris une part croissante. Les migrations pour motif familial prédominent

Les immigrés en France, édition 2005
Les résultats présentés ici sont issus dela publication Les immigrés en France de la collection Références. Cet ouvrage fournit l’essentiel des informations disponibles sur la population immigrée. Il contient une soixantaine de fiches comportant des illustrations et des commentaires. Ces fiches s’organisent autour de cinq grands domaines : la population immigrée, les flux d’immigration, l’éducation et la maîtrise de la langue, lasituation sur le marché du travail et les conditions de vie. Deux dossiers complètent l’ouvrage. Le premier aborde les projets d’avenir des enfants d’immigrés en termes d’études supérieures ou de choix de la filière professionnelle. Le second s’intéresse à des formes de participation à la vie collective comme la sociabilité familiale et amicale et l’engagement associatif.

INSEE PREMIERE minoritaires, de plus en plus d’immigrés viennent d’Afrique subsaharienne, de Turquie ou d’Asie. Comme pour le reste de la population, le niveau d’études des immigrés a nettement progressé. Entre 1982 et 1999, la part de ceux qui ne disposent au plus que du certificat d’études primaires a chuté de moitié, passant de 81 % à 42 %. De plus, en 1982, les immigrés étaient deux fois moins nombreux que les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • la tete
  • Tete
  • Tete
  • teteee
  • Tété
  • Tete
  • La tête de mon pere
  • Tête de Tuque

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !