Texte éloge de la folie, érasme 1511

366 mots 2 pages
Que dirai-je de celui qui se flatte délicieusement d'obtenir pour ses crimes des pardons imaginaires, mesure comme à la clepsydre la durée du Purgatoire, et s'en fait une table mathématique infaillible de siècles, années, mois, jours et heures? ou de qui se nourrit de formules magiques et d'oraisons inventées par un pieux imposteur, vaniteux ou avide, et qui s'en promet tout, richesses, honneurs, plaisirs, abondance, santé toujours solide, verte vieillesse et, pour finir, un siège au Paradis, auprès du Christ? Encore ne veulent-ils s'y asseoir que le plus tard possible, quand les voluptés de cette vie, auxquelles ils se cramponnent, les abandonneront malgré eux et qu'ils devront se contenter de celles du Ciel. Voyez donc ce marchand, ce soldat, ce juge, qui, sur tant de rapines, prélèvent un peu de monnaie et s'imaginent, en l'offrant, purifier d'un seul coup le marais de Lerne qu'est leur vie, racheter par un simple pacte tant de parjures, de débauches, d'ivrogneries, de rixes, de meurtres, d'impostures, de perfidies et de trahisons, rachat si parfait, croient-ils, qu'ils pourront librement recommencer ensuite la série de leurs scélératesses. Quoi de plus fou, que dis-je? quoi de plus heureux que ces autres qui récitent quotidiennement sept petits versets du saint Psautier et s'en promettent la félicité des élus ! Or, ces petits versets magiques, un certain diable, par facétie, les aurait indiqués à saint Bernard, étant au reste plus étourdi que malin, puisqu'il fut pris à son propre piège. Et de pareilles folies, dont j'ai moi-même presque honte, ce n'est pas seulement le vulgaire qui les approuve, ce sont aussi des professeurs de religion. Inspiré du même esprit, chaque pays réclame pour son usage un saint particulier. Il lui confère des attributions propres, établit ses rites distincts. Il en faut un pour guérir le mal de dents, un autre pour délivrer les femmes en couches; il y a celui qui retrouve les objets volés, celui qui apparaît au naufragé et le sauve,

en relation

  • Erasme
    688 mots | 3 pages
  • Dissertation: L'éloge de la folie -Didier Érasme
    3506 mots | 15 pages
  • Éloge de la folie erasme
    1875 mots | 8 pages
  • La question de l'homme
    967 mots | 4 pages
  • Commentaire sur l'eloge de la folie d"erasme
    2151 mots | 9 pages
  • Erasme
    554 mots | 3 pages
  • Erasmus
    4352 mots | 18 pages
  • Les intellectuels et le pouvoir
    2822 mots | 12 pages
  • Biographie Erasme
    3596 mots | 15 pages
  • Litterature
    6428 mots | 26 pages