Texte le grand meaulnes

395 mots 2 pages
Me voici, j'imagine, près de ce bonheur mystérieux que Meaulnes a entrevu un jour. Toute la matinée est à moi pour explorer la lisière du bois, l'endroit le plus frais et le plus caché du pays, tandis que mon grand frère aussi est parti à la découverte. C'est comme un ancien lit de ruisseau. Je passe sous les basses branches d'arbres dont je ne sais pas le nom mais qui doivent être des aulnes. J'ai sauté tout à l'heure un échalier au bout de la sente, et je me suis trouvé dans cette grande voie d'herbe verte qui coule sous les feuilles,foulant par endroits les orties, écrasant les hautes valérianes. Parfois mon pied se pose, durant quelques pas sur un banc de sable fin. Et dans le silence, j'entends un oiseau – je m'imagine un rossignol, mais sans doute je me trompe, puisqu'ils ne chantent que le soir -, un oiseau qui répète obstinément la même phrase : voix de la matinée, parole dite sous l'ombrage, invitation délicieuse au voyage entre les aulnes. Invisible, entêté, il semble m'accompagner sous la feuille. Pour la première fois me voilà, moi aussi, sur le chemin de l'aventure. Ce ne sont plus des coquilles abandonnées par les eaux que je cherche, sous la direction de M.Seurel, ni des orchis que le maître d'école ne connaisse pas, ni même, comme cela nous arrivait souvent dans le champ du père Martin, cette fontaine profonde et tarie, couverte d'un grillage, enfouie sous tant d'herbes folles qu'il fallait à chaque fois plus de temps pour la retrouver... Je cherche quelque chose de plus mystérieux encore. C'est le passage dont il est question dans les livres, l'ancien chemin obstrué, celui dont le prince harassé de fatigue n'a pas pu trouver l'entrée. Cela se découvre à l'heure la plus perdue de la matinée, quand on a depuis longtemps oublié qu'il va être onze heures, midi... Et soudain, en écartant, dans le feuillage profond, les branches, avec ce geste hésitant des mains à hauteur du visage inégalement écartées, on l'aperçoit comme une longue avenue sombre dont

en relation

  • Disert le grand malles
    1320 mots | 6 pages
  • Le grand meaulnes
    3672 mots | 15 pages
  • Analyse du grand meaulnes d'alain fournier
    2901 mots | 12 pages
  • Le grand meaulnes
    4924 mots | 20 pages
  • Le Grand Meaulnes
    1618 mots | 7 pages
  • Mahsa
    982 mots | 4 pages
  • le grand Meaulnes
    13267 mots | 54 pages
  • Le gand meaulnes
    1348 mots | 6 pages
  • le gran meaulnes
    12174 mots | 49 pages
  • Le grand meaulnes
    12220 mots | 49 pages