Texte narratif les aventures d’une étrangère

861 mots 4 pages
Les aventures d’une étrangère

C’était une journée très fatigante et agitée pour Victoria. Elle était partie de Minsk à 7 heures du matin, il était maintenant 11 heures du soir à Québec. Pendant ce temps, elle traversa l’Atlantique, changea deux fois l’avion à Francfort et à Montréal et elle ne fut pas vraiment capable de se reposer, car le temps passait si vite. Arrivée à destination, elle était impatiente de retrouver Tanya, sa sœur aînée, avec laquelle elle ne vit pas depuis presque cinq ans. Elle passa les douanes et se mit à chercher sa sœur.
Après une vingtaine de minutes à faire le tour de l’aéroport, Victoria se dit qu’elle avait un peu de retard. Et, comme elle n’avait pas d’argent avec elle, la jeune fille alla donc demander à un employé, où elle pouvait faire un retrait bancaire. Il s’exécuta, mais sa carte de crédit ne fonctionnait pas, elle avait oublié de leur indiquer son départ pour le Canada et Visa avait désactivé sa carte. Victoria était dans un sale pétrin, pas un sou, seul dans un continent qu’elle ne connaissait pas. Elle décida de s’asseoir en attendant l’arrivée de Tanya. Un gardien de sécurité passa en avant d’elle et lui indiqua :
- Mademoiselle, pardon, mais je voudrais vous avertir que l’aéroport va fermer dans une heure, dit-il poliment.
- Ah, oui, Monsieur, merci beaucoup, mais j’attends ma sœur, parce qu’elle promit de me rencontrer, répondit-elle confusément. Est-ce que vous ne vit pas dans les parages une petite blonde mince de style bohémienne avec les cheveux longs, qui ressemble en peu à moi? demanda-t-elle avec espoir dans la voix.
- Non, Mademoiselle, malheureusement non, je mémoriserais une telle beauté! prononça-t-il en secouant la tête.
- OK, merci, c’est vraiment bizarre, parce que ce n’est pas l’habitude de Tanya d’être en retard. J’essaie de faire maintenant une autre recherche! ajouta-t-elle de façon certaine.
Elle chercha donc une cabine téléphonique et un préposé ménager lui indiqua le chemin. Plus elle

en relation

  • Séquence sur le conte en sixième
    1755 mots | 8 pages
  • Questions de corpus + commentaire composé
    2509 mots | 11 pages
  • Le conte philosphique au 18ème
    2337 mots | 10 pages
  • commentaire composé - Le Lotissement du Ciel
    938 mots | 4 pages
  • E théâtre peut sembler « une chose tout à fait différente » de la littérature
    1313 mots | 6 pages
  • Comment le roman s’invente au xviiie siècle
    7602 mots | 31 pages
  • Roman
    4840 mots | 20 pages
  • ROman
    5617 mots | 23 pages
  • « Selon vous, une histoire intéressante suffit-elle à faire un bon roman ? »
    1013 mots | 5 pages
  • communication
    8255 mots | 34 pages