Textes bac français

Pages: 6 (1456 mots) Publié le: 11 décembre 2010
Charles Beaudelaire, Le Voyage in Les Fleurs du Mal, 1857

VIIAmer savoir, celui qu’on tire du voyage!Le monde, monotone et petit, aujourd’hui,Hier, demain, toujours, nous fait voir notre image:Une oasis d’horreur dans un désert d’ennui!Faut-il partir? rester? Si tu peux rester, reste;Pars, s’il le faut. L’un court, et l’autre se tapitPour tromper l’ennemi vigilant et funeste,Le Temps! Il est,hélas! des coureurs sans répit,Comme le Juif errant et comme les apôtres,À qui rien ne suffit, ni wagon ni vaisseau,Pour fuir ce rétiaire infâme: il en est d’autresQui savent le tuer sans quitter leur berceau.Lorsque enfin il mettra le pied sur notre échine,Nous pourrons espérer et crier: En avant!De même qu’autrefois nous partions pour la Chine,Les yeux fixés au large et les cheveux au vent,Nousnous embarquerons sur la mer des TénèbresAvec le cœur joyeux d’un jeune passager.Entendez-vous ces voix, charmantes et funèbres,Qui chantent: «Par ici! vous qui voulez mangerLe Lotus parfumé! c’est ici qu’on vendangeLes fruits miraculeux dont votre cœur a faim;Venez vous enivrer de la douceur étrangeDe cette après-midi qui n’a jamais de fin!»À l’accent familier nous devinons le spectre;Nos Pyladeslà-bas tendent leurs bras vers nous.«Pour rafraîchir ton cœur nage vers ton Électre!»Dit celle dont jadis nous baisions les genoux.VIIIÔ Mort, vieux capitaine, il est temps! levons l’ancre!Ce pays nous ennuie, ô Mort! Appareillons!Si le ciel et la mer sont noirs comme de l’encre,Nos cœurs que tu connais sont remplis de rayons!Verse-nous ton poison pour qu’il nous réconforte!Nous voulons, tant cefeu nous brûle le cerveau,Plonger au fond du gouffre, Enfer ou Ciel, qu’importe?Au fond de l’Inconnu pour trouver du nouveau!

Victor Hugo, Fonction du poète in Les Rayons et les ombres, 1840

Peuples ! écoutez le poète !Ecoutez le rêveur sacré !Dans votre nuit, sans lui complète,Lui seul a le front éclairé.Des temps futurs perçant les ombres,Lui seul distingue en leurs flancs sombresLe germequi n'est pas éclos.Homme, il est doux comme une femme.Dieu parle à voix basse à son âmeComme aux forêts et comme aux flots.C'est lui qui, malgré les épines,L'envie et la dérision,Marche, courbé dans vos ruines,Ramassant la tradition.De la tradition fécondeSort tout ce qui couvre le monde,Tout ce que le ciel peut bénir.Toute idée, humaine ou divine,Qui prend le passé pour racineA pour feuillagel'avenir.Il rayonne ! il jette sa flammeSur l'éternelle vérité !Il la fait resplendir pour l'âmeD'une merveilleuse clarté.Il inonde de sa lumièreVille et désert, Louvre et chaumière,Et les plaines et les hauteurs ;À tous d'en haut il la dévoile ;Car la poésie est l'étoileQui mène à Dieu rois et pasteurs !

Théodore de Banville, Le saut du tremplin in Les Odes funambulesques, 1857

(...)
Cetémule de la SaquiParlait bas en langue inconnue.C'était avec son cher tremplin.Il lui disait : " Théâtre, pleinD'inspiration fantastique,Tremplin qui tressailles d'émoiQuand je prends un élan, fais-moiBondir plus haut, planche élastique !" Frêle machine aux reins puissants,Fais-moi bondir, moi qui me sensPlus agile que les panthères,Si haut que je ne puisse voir,Avec leur cruel habit noirCesépiciers et ces notaires !" Par quelque prodige pompeuxFais-moi monter, si tu le peux,Jusqu'à ces sommets où, sans règles,Embrouillant les cheveux vermeilsDes planètes et des soleils,Se croisent la foudre et les aigles.Jusqu'à ces éthers pleins de bruit,Où, mêlant dans l'affreuse nuitLeurs haleines exténuées,Les autans ivres de courrouxDorment, échevelés et fous,Sur les seins pâles des nuées." Plus hautencor, jusqu'au ciel pur !Jusqu'à ce lapis dont l'azurCouvre notre prison mouvante !Jusqu'à ces rouges OrientsOù marchent des Dieux flamboyants,Fous de colère et d'épouvante." Plus loin ! plus haut ! je vois encorDes boursiers à lunettes d'or,Des critiques, des demoisellesEt des réalistes en feu.Plus haut ! plus loin ! de l'air ! du bleu !Des ailes ! des ailes ! des ailes ! "Enfin, de son vil...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Textes bac français
  • Textes bac francais
  • Textes de francais BAC
  • Textes pour le Bac blanc de français
  • Plan de différents textes pour bac de français
  • 2015 DESCRIPTIF ET TEXTES bac francais
  • Quelques textes bac français oral 2012
  • Textes bac français toulouse montalembert 2009-2010

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !