Textes oral bac francais : la peau de chagrin : l'echec de la science (balzac)

1334 mots 6 pages
Le lendemain, Raphaël tout joyeux vint chercher Planchette, et ils allèrent ensemble dans la rue de la Santé, nom de favorable augure. Chez Spieghalter, le jeune homme se trouva dans un établissement immense, ses regards tombèrent sur une multitude de forges rouges et rugissantes. C'était une pluie de feu, un déluge de clous, un océan de pistons, de vis, de leviers, de traverses, de limes, d'écrous, une mer de fontes, de bois, de soupapes et d'aciers en barres. La limaille prenait à la gorge. Il y avait du fer dans la température, les hommes étaient couverts de fer, tout puait le fer, le fer avait une vie, il était organisé, il se fluidifiait, marchait, pensait en prenant toutes les formes, en obéissant à tous les caprices. A travers les hurlements des soufflets, les crescendo des marteaux, les sifflements des tours qui faisaient grogner le fer, Raphaël arriva dans une grande pièce, propre et bien aérée, où il put contempler à son aise la presse immense dont Planchette lui avait parlé. Il admira des espèces de madriers en fonte, et des jumelles en fer unies par un indestructible noyau.
- Si vous tourniez sept fois cette manivelle avec promptitude, lui dit Spieghalter en lui montrant un balancier de fer poli, vous feriez jaillir une planche d'acier en des milliers de jets qui vous entreraient dans les jambes comme des aiguilles.
- Peste ! s'écria Raphaël.
Planchette glissa lui-même la Peau de chagrin entre les deux platines de la presse souveraine, et, plein de cette sécurité que donnent les convictions scientifiques, il manoeuvra vivement le balancier.
- Couchez-vous tous, nous sommes morts, cria Spieghalter d'une voix tonnante en se laissant tomber lui-même à terre.
Un sifflement horrible retentit dans les ateliers. L'eau contenue dans la machine brisa la fonte, produisit un jet d'une puissance incommensurable, et se dirigea heureusement sur une vieille forge qu'elle renversa, bouleversa, tordit comme une trombe entortille une maison et l'emporte avec elle.

en relation

  • Cours chabert balzac
    16230 mots | 65 pages
  • Bac 2006
    44860 mots | 180 pages
  • la dissertation
    41251 mots | 166 pages
  • cours francais seconde cned
    101601 mots | 407 pages
  • Reviser Son Bac Avec Le Monde FRANcAIS 1re
    81322 mots | 326 pages
  • le texte théâtral et sa représentation du 17 ieme siècle à nos jours
    80850 mots | 324 pages
  • Bac 1ere
    80735 mots | 323 pages
  • fiche de révision bac français
    80850 mots | 324 pages
  • français
    51337 mots | 206 pages
  • le colonel chabert
    55053 mots | 221 pages