Thème 18 - les situations à risques

803 mots 4 pages
18 – Les situations à risque

1. Généralités réglementaires - 10mn

• Obligation des conducteurs : R412-6
• Défaut de maîtrise : R413-17

2. Définitions – 5mn

(Dictionnaire : « Trésor de la langue Française » ; www.cnrtl.fr)
Risque : 1 – Le risque est subi : danger éventuel, plus ou moins prévisible, inhérent à une situation ou à une activité. 2 – Le risque est affronté : possibilité hasardeuse d’encourir un mal, avec l’espoir d’obtenir un bien.
« Risquer sa vie, c’est un pléonasme. Le risque c’est la vie même. On ne peut risquer que sa vie. Et si on ne la risque pas, on ne vit pas. » (2001, Cosmétique de l’ennemi, Amélie Nothomb, p.118)

3. Concepts scientifiques (« Les jeunes et le risque », 1992, Assailly) - 10 mn

• L’exposition au risque : statistiques (p.103)
• Prise de risque : acte volontaire effectué avec ou sans connaissance (p.43 et 91)
• Perception du risque : évaluation personnelle (p.113)

4. Homéostasie du risque (« Target Risk 2 », 2001, Wilde) – 20mn

Le risque zéro n’existe pas. La vie est un enchainement de décisions et d’actions risquées. Chaque individu et chaque collectif ont alors un niveau de risque cible (target risk) qu’il décide d’accepter, qu’il désire prendre.
Le comportement de l’usager va donc s’adapter en fonction de chaque situation de façon homéostatique. Plus le risque perçu est grand, plus il prendra de précautions, plus le risque perçu est faible, moins il prendra de précautions.
La sécurité passive est donc sans effets sur le nombre et la gravité des accidents, puisque chacun réadapte la situation en fonction de son risque cible.

5. Tâche de conduite (« La formation du conducteur », Neboit, 1977, p.25) – 10mn
6. Mécanisme d’accident (Les quatre phases, INRETS, MA, Girard) – 10mn
7. Limite du traitement de l’urgence – 5mn

Il est illusoire d’espérer agir efficacement dans la phase d’urgence l’accident. L’urgence est caractérisée par : la surprise, la limite temporelle, la limite d’espace

en relation

  • esploir
    1231 mots | 5 pages
  • La déontologie et la responsabilité du banquier le rôle du banquier dans la lutte contre le blanchiment le banquier et le secret professionnel
    9100 mots | 37 pages
  • Baccalauréat
    15480 mots | 62 pages
  • Droit civil contractuel
    23423 mots | 94 pages
  • Instructionscivique
    2416 mots | 10 pages
  • gestion de la securité en entreprise
    2799 mots | 12 pages
  • Instructionscivique
    2416 mots | 10 pages
  • Circulaire bts banque 2012
    8630 mots | 35 pages
  • Uc4 dejeps
    4921 mots | 20 pages
  • Dossier ccf
    443 mots | 2 pages