Théâtre épique

581 mots 3 pages
Théâtre épique
Genre de théâtre élaboré et illustré par Erwin Piscator et par Bertolt Brecht, qui en a formulé les principes dans son Petit Organon pour le théâtre (1948).
Il s'agit d'un théâtre de critique sociale et politique, qui fait appel à la raison plus qu'au sentiment. Par opposition au théâtre dramatique reposant sur les conceptions d'Aristote, Brecht propose un théâtre narratif, qui situe l'homme dans l'histoire et refuse la participation émotionnelle du spectateur à un destin individuel. Niant la nature immuable de l'homme, il invite à considérer les événements avec l'attitude curieuse et étonnée du savant, et à s'interroger sur leurs causes, leurs contradictions et leurs possibilités de changement. À la suite de Erwin Piscator, Bertolt Brecht rénove le vieux théâtre, en remplaçant l'adhésion sentimentale au drame par une critique rationnelle. Toutes ses tentatives tendent à montrer que l'illusion dramatique n'est que supercherie, qu'elle ne sert qu'à endormir le sens critique du spectateur, sa conscience de classe. Brecht veut provoquer le réveil de l'esprit critique et de la raison au service de la conscience de classe et de la révolution prolétarienne. Pour empêcher le public de se laisser prendre aux pièges de l'action et de se métamorphoser lui-même en personnage, Brecht utilise la « distanciation » (qu'avant lui on trouvait dans certaines aspects du théâtre baroque) : ruptures propres à réveiller, adaptation de légendes et d'épisodes connus de tous, dépaysement, transposition presque algébrique des lieux et des temps : c'est la parabole, narration à double sens, l'un purement immédiat (l'action), l'autre qu'il appartient au spectateur de déchiffrer. Il s'agit dès lors de rendre à la scène l'intelligence, par opposition au sentiment : Brecht dépouille les ornements, demande à l'acteur de ne plus « incarner » mais de parler « comme une citation », de donner à l'événement son caractère provisoire et évolutif, son sens social ; le geste, comme la

en relation

  • Bertolt brecht, vie et oeuvre
    6429 mots | 26 pages
  • Illusion, distanciation
    5725 mots | 23 pages
  • Devoir Fran Ais
    1481 mots | 6 pages
  • Littérature
    1823 mots | 8 pages
  • Disertation 1
    1247 mots | 5 pages
  • Registres
    1355 mots | 6 pages
  • Registre
    1370 mots | 6 pages
  • L'histoire du théâtre
    886 mots | 4 pages
  • Commentaire sur antigone de brecht
    6506 mots | 27 pages
  • Les origines de la littérature
    1280 mots | 6 pages