Théâtre

658 mots 3 pages
O.O :Mr Ksikes, pouvez nous nous parlez de votre parcours professionnel ?
K : Oui bien sur, alors voila je suis un écrivain marocain d'expression française mais aussi un journaliste. J’ai écrit deux pièces de théâtre : Pas de mémoire ... mémoire de pas en 1998 et Le saint des incertains en 2000, mais aussi un roman : Ma boîte noire en 2006.

Après ma scolarité à la mission française et l’obtention d’un baccalauréat série littéraire, j’ai opté pour des études de journalismes en France. Lorsque je suis rentré au Maroc, j’ai été nommé rédacteur en chef de Telquel puis de Nichane, deux hebdomadaires marocains du même groupe.

Je me suis cependant retiré de mon poste de rédacteur en chef de Nichane en 2006 pour me consacrer à ma passion première qui est l’écriture d’œuvre littéraire.

O.O : Il y a-t-il eu d’autre raison particulière de ce changement de profession ?
K : Oui en effet, en 2006 j’ai été condamné pour « atteinte à l'islam » au Maroc suite à un dossier paru en 2006 dans Nichane parlant de« l'humour des Marocains » et présentant des blagues jugées insultantes pour l'islam.

O.O : On comprend donc beaucoup mieux votre changement de profession ! Pour en revenir à l’écriture d’Oeudipiade, le thème est la confrontation père/ fils. Notre question est la suivant, avez-vous eu des problèmes spécifiques avec votre père ou votre fils pour en arriver là ?

K : Tout d’abord, je n’ai pas de fils, simplement deux magnifiques filles ; ensuite, pour répondre à votre question, bien évidemment, quand j’étais jeune j’ai eu quelque différent avec mon père comme tout adolescent que j’étais ; ces problèmes ce sont accentué à l’époque mais nous avons put les régler au moment voulu. Aujourd’hui je m’entends à merveille avec mon père car si se fut le cas échéant, je n’aurai pas pu écrire cette pièce avec autant d’objectivité. En effet, j’aurai très bien put accentuer le coté fragile du fils, montrez toute la haine qu’il ressent et de ce faire en faire un personnage

en relation

  • Le théatre dans le théatre
    534 mots | 3 pages
  • Le théatre dans le théatre
    6196 mots | 25 pages
  • Le théâtre dans le théâtre
    1081 mots | 5 pages
  • Théatre théatre
    1224 mots | 5 pages
  • Le théatre dans le théatre
    259 mots | 2 pages
  • Le theatre dans le theatre
    3559 mots | 15 pages
  • Théâtre
    2358 mots | 10 pages
  • Le théâtre
    1787 mots | 8 pages
  • Theatre
    1430 mots | 6 pages
  • Théatre
    14803 mots | 60 pages