Théodore géricault : le radeau de la méduse

488 mots 2 pages
Théodore Géricault est un peintre français du XIXème siècle né à Rouen en 1791 et mort à Paris en 1824 à l’âge de 33 ans.
Ce peintre et sculpteur français provient d’un milieu aisé, qui lui permet d’approfondir son art en compagnie des plus grands (Vernet et Guérin). A 21 ans (1852) il présente sa première toile Officier de chasseurs à cheval chargeant qui impressionne déjà par ses tons vifs utilisés et par le traitement du mouvement. Deux ans après, il expose Le Cuirassier blesse et quitte la France pour L’Italie pour quelques temps. Pendant son voyage, il puise assez d’inspiration chez Michel-Ange pour peindre une de ces plus belles œuvres, Le Radeau de la Méduse (présenté plus haut). Cette toile n’est pas appréciée de tous mais déclenche tout de même l’admiration de la plupart des Londoniens. Si l’on regarde toutes ses œuvres (qui sont toutes exposés partout dans le monde, sauf certaines qui ont disparu après les bombardements de 1944), on peut constater que la souffrance et l’agonie font partie de ses thèmes de prédilections ! Le reste de sa vie, il consacre son temps à représenter des chevaux (La Couse d’Epsom, 1821) puis des portraits de fous (L’Aliéné, 1822).Il est actuellement enterré au cimetière du Père Lachaise

Le radeau de la méduse :

Ce tableau en huile sur toile exposé au Louvre, qui fait 4,91 x 7,16 m. a été peint par Théodore Géricault en 1819.
C’est une des œuvres capitales du XIXe siècle. Au premier plan, on peut apercevoir le radeau et les rescapés, et au second, l’océan et l’horizon. L’artiste a utilisé des couleurs plutôt sombres pour nous faire ressentir le désespoir des naufragés, mais leur dessine quand même un petit sourire au coin des lèvres qui nous laisse apercevoir un espoir de liberté. Le thème est celui d'un événement récent, le sauvetage de quelques rescapés du naufrage de la frégate "La Méduse'' sombrée, en 1816, près des côtes du Sénégal.
Cent cinquante hommes avaient pris place sur un radeau qui dériva

en relation

  • Le radeau de la Méduse, Théodore GERICAULT
    534 mots | 3 pages
  • Le radeau de la méduse - théodore géricault
    2000 mots | 8 pages
  • Le Radeau de la Méduse de Théodore Géricault 1817-1818
    675 mots | 3 pages
  • Gericault
    2551 mots | 11 pages
  • Le radeau de la meduse
    269 mots | 2 pages
  • Le Radeau De La M Duse 2 1
    1326 mots | 6 pages
  • Art plastique 3eme
    792 mots | 4 pages
  • Le Radeau de la Méduse
    669 mots | 3 pages
  • Dfsf dsfsdfsf
    395 mots | 2 pages
  • Radeau de la meduse
    295 mots | 2 pages