Théophile Gautier Résumé

787 mots 4 pages
Théophile Gautier

BIOGRAPHIE

Théophile Gautier est né à Tarbes le 30 août 18111 et est mort à Neuilly-sur-Seine le 23 octobre 1872. Cependant c’est un parisien (déménagement à 3 ans). C’est un enfant nostalgique qui s’habitue mal à son nouvel environnement. Petit, il rêve de devenir marin avant de se passionner pour le théâtre.
A l’âge de 8 ans, il fait un bref séjour dans un pensionnaire ou il y est retiré après un trimestre. En école publique, il fait la rencontre de Nerval (poète) et commence à manifester un goût particulier pour les poètes latins. Il est en terminale lorsqu’on lui diagnostique une myopie.

Le 27 juin 1829, il rencontre Victor Hugo qui devient son maître en littérature et participe activement au mouvement du romantisme.
Il publie entre 1831-1832 ses premières poésies qui passent inaperçus. Il écrit aussi ses premières nouvelles comme ‘’la Cafetière’’. En 1835, il publie chez Renduel ‘’Mademoiselle de Maupin’’ qui fait un véritable scandale. En 1836, à la demande de Balzac, il donne des nouvelles et des critiques d'art au journal La Chronique de Paris, La France littéraire et La Presse. On évalue à plus de deux mille le nombre des feuilletons et articles qu’il aurait rédigés. Tous ces articles sont allègrement écrits dans une langue nette, souple, impeccable et brillante. Gautier invente à sa manière une écriture de critique d’art qui ne vise pas seulement au jugement, à l’analyse, mais aussi à recréer la justesse du sentiment esthétique. Il cherche é rendre, au moyen des mots, la sensation visuelle, musicale produite par la perception directe de l’œuvre d’art. Cette tâche de chroniqueur l’occupe toute sa vie. Il a fait de la bose et du canotage. En 1839, il cède à la tentation du théâtre où il écrit une œuvre très célèbre, Giselle, dansé à l’opéra.

En 1840, il part en Espagne. Son Voyage en Espagne, une sorte de carnets d’impressions vigoureux, est marqué par la fraîcheur du regard, l’étonnement de la vision et le souci toujours exacerbé de

en relation

  • Biographie de theophile gautier
    2961 mots | 12 pages
  • clubnul
    1260 mots | 6 pages
  • commentaire carmen théophile gautier
    1107 mots | 5 pages
  • Théophile gauthier
    800 mots | 4 pages
  • T. gautier- la vie et l'art (la toison d'or)
    6207 mots | 25 pages
  • 1
    636 mots | 3 pages
  • Fiche de lecture
    641 mots | 3 pages
  • Le chevalier double
    1027 mots | 5 pages
  • Symbolisme
    1379 mots | 6 pages
  • Fiche de lecture : la cafetière ( théophile gautier )
    1121 mots | 5 pages