Théophile gautier

253 mots 2 pages
.
|[pic] |
|Théophile Gautier par Nadar (1856). |
|Activité(s) |Écrivain, poète, peintre et critique d'art |
|Naissance |30 août 1811 |
| |Tarbes |
|Décès |23 octobre 1872 |
| |Neuilly-sur-Seine |
|Mouvement(s) |Romantisme, Parnasse |

Théophile Gautier :
Pierre Jules Théophile Gautier est un poète, romancier, peintre et critique d'art français, né à Tarbes le 30 août 1811[1]. Il fait beaucoup de voyages, notamment en Espagne. Il a vécu à Paris. Il se marie à Ernesta Grisi, dont il aura deux filles. Mais à eu une relation avec Eugénie Fort qui lui fit un garçon.
Gautier rencontre des écrivains comme Taine, Sainte-Beuve, Prosper Mérimée, les Goncourt ; des peintres comme Paul Baudry, Gustave Boulanger, Jean-Léon Gérôme ; des sculpteurs comme Carpeaux ; des savants comme Claude Bernard, Pasteur ou Berthelot. À cette époque Gautier fait figure de chef d'école. Baudelaire se déclare son disciple (il lui dédie Les Fleurs du mal, le qualifiant de « poète impeccable »),
Élu en 1862 président de la Société nationale des Beaux-Arts, il est entouré d'un comité composé des peintres les plus prestigieux : Eugène Delacroix, Pierre Puvis de Chavannes, Édouard Manet, Albert-Ernest Carrier-Belleuse et Gustave Doré
Profondément ému par les événements militaires de 1870, Gautier finit ses jours, rongé par la maladie, mais conscient du devoir d'enseignement et d'exemple dont il est investi auprès des jeunes générations. Le 23 octobre 1872 dans la nuit, son cœur cesse de battre. Hugo,

en relation

  • Théophile gautier
    976 mots | 4 pages
  • Théophile gautier
    357 mots | 2 pages
  • Théophile Gautier
    1770 mots | 8 pages
  • Théophile gautier
    259 mots | 2 pages
  • théophile gautier
    2122 mots | 9 pages
  • Theophile gautier
    465 mots | 2 pages
  • Theophile gautier
    1120 mots | 5 pages
  • Theophile gautier
    3690 mots | 15 pages
  • Théophile gautier
    311 mots | 2 pages
  • Theophile Gautier
    264 mots | 2 pages