Théorie économique

719 mots 3 pages
Néo-Classique
Diapo 1 : Contexte .
En 1940 la France se rend compte, grâce a des enquête, qu’elle se trouve dans une situation critique. On peut citer différentes causes principales comme l’industrialisation et l’édification de la société qui même si elle favorisait le dynamisme des entrepreneurs, négligeait les ouvriers.
C’est seulement âpres la révolution de 1848 que l’économie publique doit affronter deux contestation mangeurs qui ont donner naissance a la théorie Néo Classique.
Tout d’abord les milieux conservateurs qui se caractérise pour avoir contester principalement l’œuvre de David Ricardo en ayant associé à chaque facteur de production une classe sociale – la terre à la noblesse, le capital à la bourgeoisie, le travail au prolétariat – d'avoir nourri les théories sur la lutte des classes
Ensuite les milieux progressistes qui eux revendique le fait que les théories classique légitimer un maintient des salaire très bas pour les ouvriers.
Les économistes prennent alors consciences du besoin de prolonger la théorie classique. Malgré ca, il faut savoir que malgré l’adoption d’un socle commun d’idée, la théorie néoclassique est traversé par de nombreuses écoles qui divergent sur des sujets tel que l’analyse de la valeur, de l’emploie, de la politique économique et plus généralement de l’efficacité des marchés
#diapo avec les deux mouvements de contestation et peut-être photo

Diapo 2 : Les auteurs .
William Stanley Jevons : Née en 1835 mort en 1882, William Stanley est un économiste britannique. Il est considérer comme le co-fondateur de la théorie Néoclassique. Apres sa scolarité il part en Australie travailler dans un institut de frappe monétaire, c’est la qu’il commence a s’intéresser a l’économie, en lisant le livre d’Adam Smith « Richesses des nations » . Ca réputation s’est fait grâce au livre « The Coal question » écrit en 1865. Il en écrira beaucoup d’autres dans les années qui suivent, tel que « Elementary lessons in logic » en 1870 et «

en relation

  • Theories economiques
    20680 mots | 83 pages
  • Théories économiques
    15652 mots | 63 pages
  • Théories économiques
    1666 mots | 7 pages
  • Theorie economique
    2862 mots | 12 pages
  • Théorie économique
    1236 mots | 5 pages
  • Les theories economiques
    29471 mots | 118 pages
  • Les théories économiques
    1655 mots | 7 pages
  • Théorie economique
    12160 mots | 49 pages
  • Theorie economique
    12069 mots | 49 pages
  • Théories economiques
    849 mots | 4 pages