Théorie contemporaine de l'information et communication

Pages: 54 (13393 mots) Publié le: 30 décembre 2011
Théories contemporaines de la communication.
Evaluation : Sujet sur le cours d’un des deux enseignants. Sujet sur un texte ou difficile donné à la fin du dernier cours (pour Mme Bourdin). Si sujet de dissertation, donné avant également.
L’intérêt de ce cours est de savoir si la communication est la transmission, le partage… Ce n’est pas les mêmes métiers ni les mêmes champs.
Chapitre 1 :Autour de la technique.
I. Introduction : la question de la technique.
La question de la technique a été sous-estimée voir occultée depuis l’Antiquité. L’on peut constater l’absence de problématisation autour de la technique, comme si elle n’existait pas. Dans la pensée grecques (au moins dès Aristote), il y a un clivage entre ce qui est bien vu (l’esprit, l’âme), intéressant et ce qu’il fautmépriser (corps, au-delà du corps, subvenir à nos besoins…). L’on ne s’intéresse pas à la matérialité. Dans les trois religions, le corps est aussi un endroit mal vu, l’homme ayant son côté animal dans ce dernier. L’oubli de la technique n’est pas une conception complète. Les grecs caractérisaient deux types de relations :
* La relation sujet/objet : relation teckhné ; relation que l’on a avecl’ordinateur : l’objet fait ce que j’attend, en général.
* La relation sujet/sujet : relation pragmatique (concret, terre à terre).
Chez les philosophes grecs la technique apparaît pour dissocier les deux relations. La pragmatique est aussi l’étude des faits de langage. C’est en ce sens que les grecs utilisent le mot pragmatique. La relation technique est une relation descendante, manipulatoire(faire faire), scientifique où j’ai l’assurance du résultat que je vais obtenir.
La relation sujet/sujet est totalement différente car elle est aléatoire, réverbérante. Une chaîne pragmatique peut se rompre à tout moment sans que je sache très bien pourquoi. Il n’y a pas de certitude assurée. La communication se ne programme pas, l’individu n’est pas une machine. De plus, la communication entredeux individus peut se rompre à tout moment. Dans une relation pragmatique, il y a une liberté du récepteur de prendre ou pas, d’accepter ou pas, de continuer l’échange ou pas.
Les philosophes ne se sont pas intéressés à la technique mais, à l’époque de la révolution industrielle, les techniques ont pris une place de plus en plus critiques dans la société avec des techniques qui relevaient de lamachine à vapeur, des transports (train)… La présence d’objets techniques se faisaient sentir auprès des hommes. Ces techniques nouvelles se sont développées et la technique devient donc présente, inévitable… Martin Heidegger (début 20e) a tenu, le premier, un discours critique de la technique. Jacques Ellul, plus contemporain, critique également la technique, tout comme l’architecte Paul Virilio.Lucien Sfez critique la technique dans un ouvrage. Il travaille sur le tautisme (autisme, tautologie). La technique existe par elle-même. Heidegger prétend que :
* La technique nous aliène, nous asservie car l’on est dépendant d’elle.
* Un système technicien s’autonomise, qui se renouvelle par lui-même, vit par son propre fonctionnement, nous domine et nous dépasse.
André Leroi Gourhan(grand préhistorien mort en 1986) a complètement révolutionné la connaissance de la préhistoire et les techniques de fouilles préhistoriques (numérotation, classement, technique utilisée…). De plus, ce qui l’intéressait était de rendre compte de l’hominisation (passage progressif des hominidés aux hommes). En 1964, il écrit « Le geste et la parole » en deux tomes. Il s’agit d’un ouvrage où il rendcompte de l’état des recherches et de l’appareillage théorique qu’il a constitué, utilisé pour permettre de faire ses recherches.
Dans cet ouvrage, il démontre que la technique et ses développements sont coexistant de l’évolution humaine (des destins sont liés, la technique est au cœur de l’anthropologie). « Il n’y a pas une arrivée ultérieure de la technique après une sorte d’âge d’or...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Théorie de l’information et de la communication
  • Théories de l’information et de la communication
  • Théorie de l'information et de la communication.
  • Théories de l'information et de la communication
  • Théories des sciences de l'information et de la communication
  • Theorie de la communication
  • Les théories de la communication
  • Théorie de la communication

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !