Théorie de la firme

795 mots 4 pages
PARTIE 1 THEORIE DES FIRMES

CHAPITRE 1 REMISE EN CAUSE DU STATUT THEORIQUE DE LA FIRME

Section 1 Statut théorique de la firme & sa remise en cause

Dans micro traditionnelle, firmes représentées par f° P° qui signifie que pour 1 quantité W & k donné, on a 1 certaine quantité output. On obtient 1 produit par tête donné. Relation technique qui suppose résolue problème d’organisation dans firme. Combinaison optimale K & W = frontière d’efficience. Réalité, firme atteignent jamais efficacité optimale. Si problème d’organisation résolu, écart entre P° effective & optimale = inefficience X (Leibenstein). Rien ne prouve existence combinaison optimale de K & W. Assignation firme seul objectif de maximisation profit sous contraintes. Vision décalée par rapport à la réalité. Possibilité de maximisation N, taux croissance ou survie par firme. Maximisation comportement dépend des modes de gouvernance. Concurrence perçue comme statique, structure M parmi Ω. Réalité, concurrence = dynamique, un processus.

Section 2 Principaux concepts des nouvelles théories de la firme

* Concept de rationalité
Théorie économique traditionnelle fondée sur paradigme de homoeconomicus avec poursuite objectif donné & personnel & prise de décision pour maximiser objectif sous contrainte. Donc rationalité agents jugée f° résultat. Rationalité maximisatrice permet calculs d’optimisation sous contrainte qui supposent connaissance tous choix possibles & les résultats ou capacité de les calculer. Ainsi, situation risquée avec connaissance ≠ types résultats & leur probabilité avec utilisation comparateur commun pour comparer ≠ résultats pour obtenir espérance d’utilité. Problème = aversion pour risque qui fonde économie de l’assurance. Situation certaine (connaissance résultat) est préférée par individus.
Dans réalité, situation incertaine avec non connaissance de tous choix possibles & résultats (choix stratégiques firme). Firme ne développe pas

en relation

  • Théorie de la firme
    2216 mots | 9 pages
  • theorie de la firme
    3192 mots | 13 pages
  • Théorie de la firme
    2804 mots | 12 pages
  • Theorie de la firme
    14871 mots | 60 pages
  • Théorie de la firme
    347 mots | 2 pages
  • La théorie de la firme
    807 mots | 4 pages
  • Théories de la firme
    1044 mots | 5 pages
  • théorie de la firme
    1362 mots | 6 pages
  • Theorie de la firme
    3902 mots | 16 pages
  • theorie de la firme
    2402 mots | 10 pages