Théorie de la firme

2216 mots 9 pages
OT 5A MESO
2007-2008

Théories de la firme
28 janvier 2008

David Gindis
INSA de Lyon & Université Lyon 2 david.gindis@insa-lyon.fr

Sommaire de la séance

1. 2. 3. 4. 5.

Introduction Fondements de la théorie de la firme Efficience vs pouvoir : le défi des radicaux Les réactions au défi radical Quelques conclusions

2

1. Introduction

1. Introduction Qu’est-ce qu’une “firme” ? • Pour l’INSEE, l’entreprise est une “unité économique, juridiquement autonome, organisée pour produire des biens ou des services pour le marché” • Selon le SCN 1993 (référence au niveau mondial pour l’établissement des comptes nationaux), l’entreprise une “unité institutionnelle”, i.e., un centre de décision autonome capable de posséder des actifs, de signer des contrats, etc. (voir la “personne juridique” des juristes) ⇒ Dans la théorie économique, la firme est un “agent économique” qui remplit une fonction économique (e.g., production) et prend des décisions économiques (e.g., emploi, investissement, achat, vente, etc.) 4

1. Introduction Les trois questions d’une théorie de la firme • Une “théorie de la firme” est un outil conceptuel pour l’explication de la firme en tant qu’objet d’analyse • Traditionnellement, ceci recouvre trois questions 1. Nature de la firme : qu’est-ce qu’une firme ? à quoi sert une firme ? comment naît ou émerge une firme ? 2. Frontières de la firme : où commence et où s’arrête la firme ? où commence le marché ? où commencent les autres firmes ? 3. Organisation interne : comment la firme est-elle organisée ? quelles sont ses structures ? quels sont les processus d’organisation ?

1. Introduction La firme assimilée à une “fonction de production“ • Pendant longtemps, dans la théorie économique, il n’y avait pas de théorie de la firme reprenant ces trois questions • La firme était assimilée à une “fonction de production” de type :

Q = Kα ⋅ Lβ où Q est le “produit”, K est la quantité du facteur “capital”, L est la quantité du facteur

en relation

  • Théorie de la firme
    795 mots | 4 pages
  • theorie de la firme
    3192 mots | 13 pages
  • Théorie de la firme
    2804 mots | 12 pages
  • Théorie de la firme
    347 mots | 2 pages
  • La théorie de la firme
    807 mots | 4 pages
  • Theorie de la firme
    14871 mots | 60 pages
  • Théories de la firme
    1044 mots | 5 pages
  • théorie de la firme
    1362 mots | 6 pages
  • Theorie de la firme
    3902 mots | 16 pages
  • theorie de la firme
    2402 mots | 10 pages