Théorie des organisations

712 mots 3 pages
10/09/2014
Théorie des organisations

Introduction

P = f (w, k) w : hommes ; k : financier constant
Les hommes et l’argent font la production.

Productivité = production totale / temps ou nb de facteurs
Winston Taylor a découvert l’OST (Organisation Scientifique du Travail) dans les années 1900.
Ford (Fordisme) a créé le travail à la chaine.
Dans les années 1930, Elton Mayo, ère des ressources humaines, attaque la théorie de Taylor car il n’y a jamais de pauses. Il prend deux groupes de 6 personnes, un où ils se connaissent, un où ils ne se connaissent pas. Il augmente ou baisse la lumière et la température

 La productivité baisse dans le groupe ou il ne se connaissent pas, la productivité est constante voir en hausse dans le groupe ou les personnes se connaissent. Il constate alors des variables psychosociologiques, il faut aimer les personnes avec qui on travaille pour être productif.

Grâce à Mayo, d’autres penseurs comme Mac Gregor, Tavistock Institute, vont réfléchir à la productivité dans une entreprise.

1936 : obligation d’avoir un délégué du personnel (à partir de 11 personnes)
1945 : obligation d’avoir un comité d’entreprise (à partir de 50 personnes)
1969 : obligation d’un syndicat (à partir de 300 personnes)
1979 : obligation de faire un bilan social
1982 : loi Auroux, ministre de la fonction publique

Une notion de relation humaine est née à partir de 1968

Chapitre 1 : Les classifications économiques des entreprises

Section I – La dimension de l’entreprise
A – L’effectif salarié

0 – 50 : petite entreprise 50 – 500 : moyenne entreprise
500 – 1000 : grande entreprise > 1000 : très grande entreprise

Avec le développement de la technologie et les gains de productivité qui en découlent, le critère de l’effectif salarié semble insuffisant pour classer certaines entreprises. Il en est ainsi, pour certaines grandes entreprises automatisées, dont le fonctionnement ne nécessite

en relation

  • Théorie des organisations
    731 mots | 3 pages
  • Théorie des organisations
    11614 mots | 47 pages
  • Théorie des organisations
    4883 mots | 20 pages
  • Theorie des organisation
    11434 mots | 46 pages
  • Théorie des organisation
    4272 mots | 18 pages
  • Théorie des organisations
    486 mots | 2 pages
  • Théories des organisations
    4797 mots | 20 pages
  • théorie des organisation
    11983 mots | 48 pages
  • Théorie des organisations
    2035 mots | 9 pages
  • La théorie des organisations
    5123 mots | 21 pages