Théorie

1332 mots 6 pages
Suicide et activité professionnelle

Nicolas bourgouin

Ce texte est un extrait de l’article « Suicide et activité professionnelle » tiré de la revue Population de 1999, que l’on peut retrouver page 73-101.
L’auteur Nicolas Bourgoin a écris plusieurs textes traitant du suicide : (tel que)
- Le suicide dans la Police Nationale, population volume 52.
- Le suicide et l’intégration sociale, mémoire de DEA.
- Le suicide en prison, l’Harmattan.
Nicolas Bourgoin propose d’envisager le problème social qu’est le suicide de manière rationnel (avec à l’appui des statistiques sous forme de schémas et tableaux). En effet cet auteur de courant fonctionnaliste fait un pari sur la rationalité du suicide qu’il développera sous différents angles au travers de ses travaux précédents et de nombreux autres.

I/ Fondements et caractéristiques de la théorie du suicide

A/ Caractéristique de la théorie de Nicolas Bourgouin

L’étude de Nicolas Bourgoin sur le suicide et l’activité professionnelle se décline en 3 points :
-Relation entre le suicide et le chômage, en fonction de l’âge et du sexe
-relation entre le suicide et les CSP
-mode de perpétration du suicide

Relation entre le suicide et le chômage, en fonction de l’âge et du sexe : (84-94)
L’étude montre qu’il existe une corrélation significative entre le taux de chômage et le suicide pour les hommes âgés de 25 à 49 ans. En effet il est plus difficile de se retrouver au chômage à 30-40 ans car c’est à ce moment la que les charges familiales (enfants …) sont les plus dures.
En revanche il n’y a aucune corrélation significative quelque soit l’âge pour les femmes, cela étant du au fait qu’elles sont plus liées à la famille en cas de période d’inactivité.

Variation du taux de suicide selon la CSP :
3 variables :
-taux de chômage
Etude montre que plus il y a de chômage pour une CSP, plus le taux de suicide sera important. Valable pour les hommes, données non significatives pour les femmes (expl° :

en relation

  • Theorie
    573 mots | 3 pages
  • Theorie
    6995 mots | 28 pages
  • Théorie
    6168 mots | 25 pages
  • Théorie
    86875 mots | 348 pages
  • Théorie
    409 mots | 2 pages
  • Theorie
    602 mots | 3 pages
  • Les théories
    2500 mots | 10 pages
  • theories
    11401 mots | 46 pages
  • Théorie
    303 mots | 2 pages
  • Théorie
    1297 mots | 6 pages