Théories des organisations

1604 mots 7 pages
| Théories des Organisations | MARCIL Zineb | Audit et Contrôle de Gestion | 07/02/2011 |

Théorie des Parties Prenantes, Théorie des Jeux, Modèle IMC |

La théorie de la décision et la rationalité limitée par Herbert Alexander Simon
Hebert Simon (1916-2001), professeur d’administration et de psychologie à l’université de Pittsburg, il va s’opposer au postulat de la rationalité parfaite et va proposer le concept de rationalité limitée : * L’information n’est pas parfaite et tout individu ne peut maitriser ni traiter la totalité de l’information même quand cette dernière est disponible. * L’individu ne cherche pas à atteindre le choix optimal mais il se contentera de situations satisfaisantes : la satisfaction remplace la maximisation et l’effort d’assouvissement s’oppose à l’effort de maximisation. * Dans son processus de décision, l’individu est fortement influencé par son environnement organisationnel.
Ainsi doté d’une rationalité limitée, les individus vont prendre leurs décisions en fonction des buts qu’ils visent et de la l’analyse de leurs environnements.
Les décisions prises relevant d’un processus rationnel, H. Simon va tenter d’en dégager une logique procédurale qui suivra la mécanique suivante : Selon le modèle IMC, pour résoudre un problème, pour prendre une décision adaptée, il est nécessaire de suivre un processus qui comporte trois étapes ou phases : * La phase d’intelligence : Au cours de cette étape, il s’agit de recueillir des informations sur l’entreprise et son environnement. Intelligence doit être prise dans le sens de perception, de compréhension du problème. * La phase de modélisation (ou de conception) : Le décideur va recenser tous les scénarios possibles pour résoudre le problème posé. * La phase de choix : Il s’agit de sélectionner la meilleure solution, compte tenu des diverses contraintes posées.
Il peut exister une quatrième phase, la phase d’évolution,

en relation

  • Théorie des organisations
    731 mots | 3 pages
  • Théorie des organisations
    11614 mots | 47 pages
  • Théorie des organisations
    4883 mots | 20 pages
  • Theorie des organisation
    11434 mots | 46 pages
  • Théorie des organisation
    4272 mots | 18 pages
  • Théorie des organisations
    486 mots | 2 pages
  • Théories des organisations
    4797 mots | 20 pages
  • théorie des organisation
    11983 mots | 48 pages
  • Théorie des organisations
    2035 mots | 9 pages
  • La théorie des organisations
    5123 mots | 21 pages