Théories du commerce international

Pages: 14 (3489 mots) Publié le: 26 juin 2014
Les théories du commerce international
 
L’économie internationale, définie comme l’étude des échanges de produits et de facteurs entre entités géographiques différentes (pays ou régions), constitue un thème à la fois ancien et très développé de la science économique : présente déjà XVIIème siècle chez les auteurs mercantilistes, elle a connu son essor avec les auteurs classiques  puisnéoclassiques, pour constituer aujourd’hui une branche à part, avec ses auteurs attitrés et ses ouvrages de référence. Depuis le XIXème siècle, le commerce international n’a pas connu une évolution linéaire mais une succession de périodes d’expansion et de contradiction. Il est usuel de distinguer quatre phases dans l’histoire du commerce international : la forte croissance du commerce international auXIXème siècle, atténuée par le retour au protectionnisme à la fin du siècle ; la faible croissance  puis l’effondrement des flux commerciaux entre 1914 et 1945 ; l’essor très marqué des échanges entre 1945 et le début des années 70 ; le ralentissement de la croissance du commerce international depuis 1973.
Bibliographie recommandée pour cette fiche : 

La bible : Economie internationale de PaulKrugman, Maurice Obstfeld, Gunther Capelle-Blancard et Matthieu Crozet 
 

Précis d'économie de Emmanuel Combes 

Exporter : Pratique du commerce international de J Paveau, F Duphil et Collectif 

Le commerce international : Théories, politiques et perspectives industriellesde Emmanuel Nyahoho, Pierre-Paul Proulx et Christian Deblock 

Terminologie anglais-français du commerceinternational : Théories, politiques, accords et institutions de Jacqueline Percebois 
 
 
Entre tradition et renouveau, les théories du commerce international
 
I)  De Smith à HOS, l’échange international est fondé sur l’échange de différences
 
 
-Selon Smith, l’échange international provient de différences absolues de productivité. Il raisonne dans le cas de deux pays, ne produisant chacun que deuxbiens. Il suppose qu’il existe un seul facteur de production : le facteur travail, pleinement employé, mobile entre les deux productions mais immobile internationalement. Les coûts de production unitaire des deux biens sont mesurés en nombre de travailleurs. Un pays dispose d’un avantage absolu sur son partenaire dans un bien lorsqu’il peut le produire avec moins de travailleurs que sonpartenaire (Ex. Portugal, Grande-Bretagne). Smith montre alors que chaque pays a intérêt à se spécialiser dans le bien pour lequel il dispose d’un avantage absolu sur son partenaire. Smith affirme que les pays, dés lors, qu’ils disposent d’un avantage absolu, ont mutuellement intérêt à se spécialiser et à s’ouvrir :l’échange international est un jeu à somme positive et le protectionnisme n’a pas lieud’être. Cette vision est tout à fait novatrice pour l’époque, les auteurs mercantilistes- et notamment le courant français- appréhendaient  le commerce international comme un jeu à somme nulle. 

 
Le modèle de Smith présente cependant deux limites principales. Tout d’abord, en ne s’attachant qu’aux conditions d’offre, Smith n’explicite pas les déterminants de la répartition du gain entre partenaires :si les deux pays gagnent à l’échange, cela ne signifie pas pour autant qu’ils retirent un gain identique. Ensuite, la spécialisation n’est possible que si un pays dispose d’un avantage absolu : dans le cas contraire, il ne peut pas prendre part au commerce international. C’est précisément pour lever ces limites que Ricardo a développé un modèle en termes d’avantages comparatifs.
 
-Ricardofonde l’origine de l’échange international sur des différences relatives de productivité : à la différence du modèle smithien , tout pays peut désormais participer au commerce international, même s’il dispose d’un désavantage absolu dans les deux biens.
Ricardo dans Principes de l’économie politique et de l’impôt (1817) part d’hypothèse semblables à celles de Smith : il existe deux pays et deux...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Théorie du commerce internationale
  • Theorie hos et commerce internationale
  • Les theories explicatives du commerce international
  • Les theories du commerces international
  • Theories Du Commerce International
  • Les théories du commerce international
  • Synthese des theories du commerce international
  • Théories du commerce international

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !