Thérèse et pierrette à l’école des saints-anges

598 mots 3 pages
Thérèse et Pierrette à l’école des Saints-Anges, une pièce de Michel Tremblay, mise en scène par Serge Denoncourt œuvrait sur scène le mardi 16 novembre dernier à la salle Denise-Pelletier. Cette pièce était de loin la meilleure que j’ai vue et j’ai passé de très bons moments principalement grâce à l’interprétation dynamique des personnages et aux décors simples mais bien représentatifs.

L’histoire de Thérèse et Pierrette à l’école des Saints-Anges se base sur un trio d’amies qui vont toutes les trois à l’école des Saint-Anges. Durant la pièce, les personnages décroches de leur rôle afin de lire un extrait du roman original de Michel Tremblay. Il y a Thérèse, une jeune fille qui tombe en amour avec un homme beaucoup trop vieux pour elle. Il y a Pierrette qui est complexée par sa petite taille et ses dents croches tandis que Simone, avec son bec de lièvre, souhaite être belle. L’histoire tourne autour de la Fête-Dieu. Mère Benoîte des Anges dirigent l’école. Les élèves et les sœurs en ont peur. Le pire des jours arriva lorsque Simone revient d’un long congé d’où elle s’était fait opérer. La directrice lui demandait de payer deux dollars, ce qui engendra une querelle plutôt «savoureuse» entre la mère de Simone et la directrice. Tout au long de l’histoire, nous pouvons assister à des scènes où sœur Ste-Catherine prépare la Fête-Dieu. Elle distribue les rôles aux enfants. Finalement, cet évènement ne se déroulera pas comme prévue. Il y aura une tempête et Simone, suspendu dans les airs, jouant le rôle de l’ange, tomba…

Tout d’abord, le jeu des personnages était très dynamique et très crédible. Plusieurs acteurs jouaient deux personnages, mais avec le changement de leur voix et leur changement de jeu, c’était comme si le rôle était jouer complètement par une autre personne. Ainsi, les comédiens développaient chacun de leurs personnages et le maintenaient tout au long de la pièce. On pouvait entendre les acteurs parlés en joual, comme nos ancêtres le faisaient

en relation

  • Thérèse et pierrette à l'école des saints-anges
    628 mots | 3 pages
  • Thérèse et pierrette à l'école des saint-anges
    761 mots | 4 pages
  • Diss_ex1_Exercice_1
    5031 mots | 21 pages
  • Littérature francophone
    4066 mots | 17 pages
  • Michel tremblay
    43737 mots | 175 pages
  • La_Litterature_francaise
    246784 mots | 988 pages
  • la litterature française pour les nuls
    246771 mots | 988 pages
  • Introduction filmologie
    76207 mots | 305 pages
  • Dissertation sur l'étrange d'albert camus
    50390 mots | 202 pages
  • Clubs 2011
    86784 mots | 348 pages