Th tre naturaliste contre th tre symboliste

3783 mots 16 pages
29.10.2014

Rupture du théâtre : fin XIXème
Théâtre naturaliste VS théâtre symboliste

Point sur le XIX : Théâtre reste une mimésis : représentation de la société et des conflits humains.

Après le drame romantique : (La dame au camélia, Dumas = La traviata,)
Vaudeville : débute au XVIIIème = opéra comique ; mêle texte parlé et chanté : la pièce comporte des couplets sur des musiques que le public peut reconnaître
Opérette en concurrence avec le vaudeville. Elle est plus évoluée, donc plus estimée et fait oublier le vaudeville.
Vaudeville réapparaît avec le théâtre de boulevard (mari-femme-amant). Chapeau de paille et d’Italie, Labiche, Un fil à la patte, Feydeau.

Théâtre : peu à peu règles sont brisées

1890 : affrontement de deux grandes esthétiques : naturaliste VS symboliste
Théâtre symboliste triomphe du théâtre naturaliste.

Théâtre naturaliste

Auteurs majeurs :
- Zola : chef de file, Le Naturalisme au théâtre
- André Antoine : dirige le Théâtre Libre
- Henrik Ibsen : dramaturge, Maison de poupée, 1879

Objectif : Le monde sur scène doit représenter un fragment du monde réel - renouveler le théâtre par le représentation du monde réel
- utilisation des décors…

→ Théâtre = lieu de bataille des romanciers de la deuxième moitié du XIX.

Principal théoricien : Zola Le naturalisme au théâtre
Nos auteurs dramatiques. (Défenseur de Manet + critique dramatique).
Zola souhaite : rénover le théâtre : il veut l’inscrire dans le courant positiviste dans lequel il a inscrit le roman. montrer la misère sociale et morale des personnages, peintures d’individus à l’intérieur du système : veut montrer le bien, le mal, la vertu, sans rien cacher, sans mentir au public :

Le rapport de Zola aux romantiques : les remercie pour leur combats « les romantiques ont fait ce qu’il fallait, nous sommes ce que nous sommes grâce à eux » critique l’emphase romantique : les personnages romantiques sont trop exagérés (les personnages réalistes ne sont pas assez

en relation

  • Proust
    78399 mots | 314 pages
  • Synth Se Histoire Litteraire 2
    16839 mots | 68 pages
  • Panorama de la littérature française
    164479 mots | 658 pages
  • Exotisme
    38833 mots | 156 pages