Th R SeDesqueyroux

358 mots 2 pages
LA NOTION DE JUSTICE : EMRISONEMMENT, CRIME ET CULPABILITE
L’empoisonnement/ Crime :
Pourquoi cherche-t-elle à empoisonner son mari ?
Certes, elle cherche à empoisonner son mari, à l’éliminer…mais par ce geste de desespération, elle veut se libérer de tout ce que son mari représente. Le milieu social, l’importance excessive aux apparences.
Peut-être aussi par jalousie d’Anne qui s’autorise à vivre un amour avec Jean Azévédo qui fait rêver Thérèse. Elle sent pas respectée par son mari et on a plus l’impression qu’il ne la traite pas d’égal à égal et Thérèse, étant une femme intelligente avec de l’esprit ne peut concevoir une tel hierarchie.
Emprisonnement :
Pourquoi cherche-t-elle à fuir, à se libérer ?
Jeune fille, elle rêvait d’aventure, de tendresse et d’amour. Elle était pleine d’illusions. En se mariant, elle a du faire le deuil de toutes ces choses et se conformer à ce qu’on attendait d’elle. Elle vit parmi des gens qui ne la respecte pas, qui ne la connaisse pas, du moins pas sous son masque. Elle se renie elle-même, sa personne, elle s’interdit d’exister afin de laisser place à la Thérèse inventée de toutes pièces par sa famille. Elle s’emprisonne dans ce rôle qui l’étouffe, qu’elle n’aime pas jouer. Un rôle qui va la rendre malade et lui couper tout appétit, un rôle qui va la tuer…car elle va se transformer en zombie ambulant jouant machinalement cette comédie qu’on souhaite la voir jouer, un robot. Et c’est pour ne pas mourir, pour se retrouver, qu’elle va tenter de tuer son mari et tout ce qu’il représente, tuer la pièce de théâtre afin de retourner à la vraie vie.
La Culpabilité de Thérèse :
Pourquoi ne la condamne-t-il pas, vu qu’en effet, elle est coupable ?
La famille Desqueyroux et le M. Larroque n’ont pas de particulière affection à l’égard de Thérèse. Il la méprise même. Mais le fait qu’elle soit impliquée dans un tel scandale, peut compromettre la réputation des deux familles. Chacun sert son propore interêt.
p.24 on parle pour la première fois

en relation