Theorie de la monnaie

Pages: 52 (12791 mots) Publié le: 25 mars 2013
I-

Théories de la monnaie

Monnaie et Banques

Section 1 : Essais de présentation de la monnaie

1.1 Une définition fonctionnelle de la monnaie

Hawtrey (1879 – 1975) : « Certains objets trouvent dans l’usage que l’on en fait une
meilleures définitions. La notion de monnaie comme celle de parapluie ou de cuillère à thé
appartient à un groupe de notion qui se définissent avant toutpar la fonction ou le but que
chacun se propose. »

La monnaie a trois fonctions :

- instrument de transaction

- réserve de valeur
- étalon de valeur

A. La monnaie comme instrument de transaction
Say : « Les produits s’échangent contre des produits, la monnaie est un voile » (Loi des
débouchés)
Ceci est valable pour une économie de troc.
Clower (économiste américain) décrit uneéconomie de troc à 3 biens : C1, C2, C3

Ci x Cj signifie que le bien Ci s’échange directement contre le bien Cj

Dans une économie monétaire où C3 va jouer le rôle de monnaie. On observe une
discontinuité entre les biens quand il y a de la monnaie

Instrument de transaction : capacité d’être échanger contre n’importe quels biens, cela
différencie la monnaie des autres biens.

B. La monnaiecomme réserve de valeur
La monnaie permet de conserver du pouvoir d’achat dans le temps.
Cela explique pourquoi l’or et l’argent ont été choisi comme monnaie et non les fleurs ou le
sable. Il faut des qualités techniques de conservation, de fractionnement…
Pourquoi doit-on conserver du pouvoir d’achat ? Ci\Cj | C1 | C2 | C3 |
C1 | X | | X |
C2 | | X | X |
C3 | X | X | X |

Ci\Cj | C1| C2 | C3 |
C1 | X | | X |
C2 | | X | X |
C3 | X | X | X |

i\j | 1 | 2 | 3 |
1 | X | | X |
2 | | X | X |
3 | X | X | X |

i\j | 1 | 2 | 3 |
1 | X | | X |
2 | | X | X |
3 | X | X | X |

-

Les dépenses et les recettes ne sont pas forcements synchronisés (transit de valeur

véhiculé par la monnaie)
L’incertitude : les agents veulent avoir une réserve de monnaieD’autres biens ont une réserve de valeur : immobiliers, titres, tableaux…
Mais la monnaie est le seul qui a la liquidité parfaite. La liquidité est la capacité d’un bi en à
être disponible pour l’échange.
(Les placements rémunérés sont peu liquides).
Or la monnaie a la liquidité parfaite, c’est pour cela qu’elle n’est pas rémunérée.

C. La monnaie comme étalon de valeur
En sélectionnantun bien qui devient monnaie, cela permet de simplifier le système des prix.

Ex : Pour 100 biens, il y a 4950 prix relatifs.
→ Si on rajoute la monnaie (qui n’est pas sélectionné parmi les 100 biens). On arrive à
un système de 100 prix monétaires

Pour 1000 biens, il y a 466 500 prix relatifs.
→ Si on rajoute la monnaie (1000 biens + la monnaie) il y a 1000 prix monétaires.
En général, onpasse de n(n-1)/2 prix relatifs à n prix monétaires : n étant le nombre de biens.
L’étalon de valeur peut-être fictif ou immatériel.

1.2 Une définition institutionnelle de la monnaie

Pour les économistes, les institutions sont des règles sociales marquées par une stabilité et une
durée relative.
Ex : « Les coutumes sont des institutions « Oliver North (Prix Nobel)

A. Rappel historiqueDepuis l’Antiquité, l’or et l’argent se sont imposés naturellement comme monnaie du fait de
leurs caractéristiques intrinsèques (rareté, durabilité, divisibilité, …).
Dès le Moyen Age, les banquiers remettent des reçus aux clients qui leurs remettent de l’or et
de l’argent. Ces reçus, qui sont nominatifs, commencent à circuler dans l’économie mais ils
restent réservé aux échanges commerciaux(cad entre marchands)
Au milieu du XVIIème siècles, les banquiers Goldsmith fractionnent leurs reçus, notes en
coupures de sommes fixes.

C’est le début (l’invention) des billets qui sont acceptés uniquement en raison de la confiance
qu’inspire l’institution émettrice qui assure leur convertibilité en or à tout moment.
Cela s’appelle une monnaie privée convertible.
(Pour les Assignats,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Theorie monnaie
  • Theorie quantitative de la monnaie
  • La théorie quantitative de la monnaie
  • Institutions et théorie de la monnaie
  • La théorie quantitative de la monnaie
  • La neutralité de la monnaie dans les théories économiques
  • la théorie quantitative de la monnaie
  • La théorie quantitative de la monnaie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !