thomas more biographie

466 mots 2 pages
Portrait de Thomas More peint par Hans Holbein (Libre de droit)

Biographie de Thomas More

¤ Thomas More, est un savant, philosophe, historien, théologien, humaniste catholique et homme politique anglais du XVIe siècle, Il est né d'un père juriste (John More), à Londres le 7 février 1478 et y est mort le 6 juillet 1535. Grand ami d’Érasme, par leur pensée commune de renouveau de la pensée, ils caractérisent l'humanisme en Angleterre.
Il désapprouve le divorce du roi Henri VIII et refuse de prêter serment pour ce dernier, Suite à cela, il démissionne de ses fonctions en 1532 et par son attitude devant le roi, ce dernier décide de l’exécuter comme « traître » pour haute trahison.

¤ Il suivit des études de droit à partir de 14 ans à l'université d'Oxford après avoir page au service du cardinal Morton puis devint avocat en 1501 et membre du parlement en 1504.
Il perd sa femme, Jane Colt en 1511, quelques ans après son mariage, il resta seul avec ses enfants dans sa résidence à Chelsea : trois filles ainsi qu'un fils qui ont eu une éducation de haut niveau. Il se remariera quelques années plus tard avec Alice Middleton.

En désaccord avec le roi Henri VII, il se refugit en France quelques temps en 1508. Il retourna en Angleterre un ans après avec l'arrivée du roi Henri VIII. Sa carrière politique prendra alors un envol considérable: Il est nommé maître des requêtes par le Roi puis à conseil privé en 1518, ensuite ambassadeur et enfin premier chancelier d’Angleterre en 1529, succédant

en relation

  • Humanisme
    948 mots | 4 pages
  • Bio Thomas More 1
    683 mots | 3 pages
  • Humanisme-synthèse
    541 mots | 3 pages
  • Utopia
    370 mots | 2 pages
  • Bio Thomas More 1
    683 mots | 3 pages
  • La renaissance anthology
    2016 mots | 9 pages
  • Thomas more, l'utopie
    662 mots | 3 pages
  • Utopie Thomas More
    1009 mots | 5 pages
  • Plan de dissertation de thomas more "le prince et le philosophe"
    470 mots | 2 pages
  • Utopie de thomas more au conte philosophique
    1881 mots | 8 pages