Thomas more

330 mots 2 pages
Thomas More

7 février 1478, Londres – 6 juillet 1535, Londres

Fut juriste, historien, philosophe, humaniste, théologien et homme politique anglais. Chancelier du roi Henri VIII, il renonça à sa charge, et en 1535 fut finalement condamné à mort en raison de son refus de reconnaître l'autorité religieuse que s'était arrogée le roi.
Grand ami d'Érasme, il participa pleinement au renouveau de la pensée qui caractérise cette époque, ainsi qu'à l'humanisme, dont il fut le plus illustre représentant anglais.
Sir Thomas More est devenu saint Thomas More puisqu'il a été béatifié par l'Église catholique en 1886 et canonisé en 1935

Thomas More est le fils du juge et chevalier John More. Il étudie à l'université d'Oxford à partir de 1496, puis dans une école de droit, New Inn, et à Lincoln's Inn
En 1505 Épouse Jane Colt, dont il a trois filles et un fils. Au décès de sa femme en 1511, il se remarie avec Alice Middleton.
En 1509 Le roi prend Thomas More comme maître des requêtes, puis à son Conseil privé, et l'envoie en missions diplomatiques et commerciales aux Pays-Bas (1515), où il rédige L'Utopie.
En 1529 Il accède à la plus haute charge, celle de Chancelier du Royaume.
En 1530, More refuse de signer une lettre des dirigeants religieux et des aristocrates anglais demandant au pape d'annuler le mariage d'Henri et de Catherine.
Quand il arriva au pied de l'échafaud, il dit à l'officier qui se trouvait présent: « Je vous en prie, je vous en prie, Monsieur le lieutenant, aidez-moi à monter, pour la descente, je me débrouillerai. ». Il déclara sur l'échafaud qu'il mourait « bon serviteur du Roi, et de Dieu en premier ». Il déclara également à l'exécuteur que sa barbe était innocente de tout crime, et ne méritait pas la hache, il la positionna ensuite de telle manière qu'elle ne soit pas

en relation

  • Thomas more
    621 mots | 3 pages
  • Thomas More
    1492 mots | 6 pages
  • thomas more
    409 mots | 2 pages
  • Thomas more
    503 mots | 3 pages
  • thomas More
    2431 mots | 10 pages
  • Thomas more
    533 mots | 3 pages
  • Thomas more
    892 mots | 4 pages
  • Thomas More
    871 mots | 4 pages
  • Thomas more
    1362 mots | 6 pages
  • Thomas More
    472 mots | 2 pages