Tic et culture: cas des banques tunisiennes

5713 mots 23 pages
TIC ET CULTURE :

Cas des entreprises tunisiennes du secteur bancaire

TIC et CULTURE
Cas des entreprises tunisiennes du secteur bancaire
Amel MALLEK TARIFA
Chokri FIDHA

De nos jours, l’introduction des TIC pour le management de l’information dans les entreprises est devenue nécessaire, surtout pour celles qui veulent disposer d’un potentiel concurrentiel, si ce n’est d’un réel avantage concurrentiel, « elles sont le moteur de l’entreprise de demain » (Balantzian, 2002).

Plus précisément, « quel que soit le domaine d'activité de l'entreprise, celle-ci voit désormais son développement lié chaque jour encore plus largement à la qualité de l'information qui circule en son sein. Pour être performante dans un contexte instable et difficile, l'entreprise doit pouvoir faire les bons choix au bon moment. Par ailleurs, celle-ci est amenée à fournir aux collaborateurs concernés, l'information nécessaire just-in-time (juste à temps) après que cette dernière ait été traitée puis validée. » (Molinaro, 2004)
Et ce, sachant que les TIC contribuent à augmenter le stock d’informations dont l’entreprise peut disposer, tout en lui permettant de les traiter et de les utiliser avec plus d’efficacité.
«…elles développent une accessibilité aux informations que l’entreprise pouvait difficilement atteindre auparavant ou, plus simplement, elles peuvent améliorer l’accès à certaines informations. » (AMABILE et GADILLE, 2003)
Pourtant, malgré cet intérêt indéniable, et de l’information, et des TIC, pour les entreprises oeuvrant dans le contexte actuel, force est de constater que nombre d’entre elles acceptent difficilement d’investir dans les TIC, alors que d’autres, tout en étant contraintes de les introduire, ne les utilisent pas de manière efficace.
Les raisons avancées pour expliquer cette situation sont le plus souvent relatives au personnel peu impliqué et souvent mal formé à l’utilisation des TIC.
« Un certain nombre de collaborateurs pourront être amenés à rejeter

en relation

  • Credible
    9910 mots | 40 pages
  • Tourisme tunisie: impact d'internet
    5233 mots | 21 pages
  • Memoire morsi
    25505 mots | 103 pages
  • Commerce électronique
    10286 mots | 42 pages
  • Rapport stage tableau de bord
    17889 mots | 72 pages
  • Les réseaux, les services publics et la régulation
    20768 mots | 84 pages
  • Cybercriminalité
    2608 mots | 11 pages
  • Tunisie défis économiques post-révolution
    21907 mots | 88 pages
  • Memoire
    123092 mots | 493 pages
  • Amen bank
    9872 mots | 40 pages