Timo boll

628 mots 3 pages
Timo Boll (né le 8 mars 1981 à Erbach) est un pongiste allemand. Il a été le premier Allemand à dominer le classement mondial, et ce pendant près de 6 mois en 2003. Son jeu, principalement agressif en top-spin, lui permet d'enchaîner succès sur succès. On le voit apparaître dans le palmarès de la plupart des plus grands tournois. Il est le numéro un mondial en janvier 2011 d'après le classement mondial ITTF de la Fédération internationale de tennis de table (ITTF), il ne lui manque plus que deux titres à son palmarès, ceux de champion du monde et olympique.
Sommaire [masquer]
1 Biographie
2 Style de jeu
3 Palmarès
4 Notes et références
Biographie[modifier]

Timo Boll a commencé à jouer à l'âge de 4 ans1. En 1986 il devient membre du club du TSV Höchst, et il est repéré dès l'âge de 8 ans; il s'entraine alors dans le centre de Pfungstadt, et quatre ans plus tard il rejoint le club du FTG Frankfurt où il joue en deuxième division. En 1995 il ne perd qu'un seul match dans toute la saison et contribue à la montée de l'équipe. Il atteint le Top 10 mondial en 2002 suite à sa victoire contre Vladimir Samsonov dans le Top 12 européen. Il est n°1 mondial de janvier à mai 20032. Il est vice-champion du monde par équipes en 2004 et en double en 2005. En 2007 il rejoint le club du Borussia Düsseldorf, et remporte la médaille d'argent par équipe lors des Jeux olympiques de 2008. Il réside à Höchst en Allemagne.
Style de jeu[modifier]

Il est gaucher, et son style de jeu est basé sur le topspin avec énormément de rotation. Ses points forts sont les services et les remises de service, le topspin coup droit et revers, avec des effets très variés. Il utilise un bois Butterfly Timo Boll ALC OFF et 2 Tenergy 05.
Palmarès[modifier]

En 2003, il est n°1 mondial.
Le 1er janvier 2006, il est n°2 mondial.
Champion d'Europe en simple et en double en 2002 (avec Zoltan Fejer-Konnerth)
Vice-champion du monde par équipe en 2004
Vice-champion du monde en double en 2005 avec

en relation

  • tennis de table
    1557 mots | 7 pages