Tolerance zero ?

496 mots 2 pages
En 2005, on a déjà vu une extention de la durée d'épreuve en ce qui concerne la limitation de la libération conditionnelle. De plus, pour les cas des délinquants ayant commis un crime dans l'un des pays de l'Europe, il est maintenant pris en compte en France. Il s'agit alors d'un cas de récidive.
La loi peut se contredire et dire que l'individu et sa vie doivent être pris en compte, mais aussi que seul le crime importe et qu'il faut le juger selon une règle identique pour tout le monde.
Je cite : "La seule stratégie possible en matière de récidive doit allier la durée, le judiciaire, le social et le médical" ; Je cite de nouveau : "Limiter les risques pour la société et punir plus sévèrement les réitérants, dans le strict respect de tout nos principes, notamment celui de l'individualisation des peines".
Voici quelques exemples de jugements à l'aveugle, c'est à dire sans que la vie de la personne ou l'importance du délit ne soient discutés : un parapluie volé dans une voiture : Deux ans de prison ferme.
L'achat de deux barrettes de cannabis : Quatre ans de prison ferme.

Le juge essaye de se limiter sur les peines imposées pour respecter un minimum le délinquant. Mais, si l'individu en faute recommence à poser problème, il retourne dans 80% des cas, directement en prison.
Malheureusement, il y a toujours des criminels dans la nature malgré les peines encourrues par ceux qui ont été pris. L'exemple des autres ne sert pas au criminel. Pourquoi ne pas renforcer la loi pénale ? Le taux de libération conditionnelle est de plus en plus bas. Les délinquants doivent être incarcérés. Tous, quoi qu'ils aient fait, doivent être arrêtés et sanctionnées.
Parfois, tout dépend du détenu. Si il coopère, il peut échapper à quelques années de prison ou il peut bénéficier de remise en cause de sa sanction. Pour se faire, le juge et les figurants posent des questions. Si l'inculpé répond correctement, il est estimé qu'il ne recommencera plus. Malgrè tout, il faut être ferme.

en relation

  • la justice pénal entre rituel et management
    1310 mots | 6 pages
  • La violence urbaine au etats-unis
    763 mots | 4 pages
  • exposé tolérance et respect
    1197 mots | 5 pages
  • Educatin-civique
    1156 mots | 5 pages
  • incivilté
    708 mots | 3 pages
  • Résumé "les prisons de la misère", l. wacquant
    4258 mots | 18 pages
  • Etalonnage
    2846 mots | 12 pages
  • Le traitement de la douleur
    950 mots | 4 pages
  • tolerance
    1101 mots | 5 pages
  • Métrologie
    14518 mots | 59 pages