Tony garnier

Pages: 2 (277 mots) Publié le: 24 mars 2011
Sa dernière rénovation
(juin 1999 - mai 2000)
lui permet d'accueillir le public dans de meilleures conditions et de proposer des manifestationsremarquables

Il fait ses études à l'École technique la Martinière à Lyon (1883), puis à l'École des Beaux Arts de Lyon (1886). Élève de Paul Blondel et deLouis-Henri-Georges Scellier de Gisors, il obtient après six tentatives malheureuses le Premier Grand Prix de Rome en 1899, en présentant pour l'épreuve finale le sujet« Un hôtel pour le siège central d'une banque d'État. »

Ce prix lui permet de séjourner à l'Académie de France à Rome (connue sous le nom de « la VillaMédicis »), du 29 décembre 1899 au 31 décembre 1903. Il y réalise une série d'aquarelles représentant différents sites de la ville. C'est aussi à Rome que TonyGarnier commence à travailler sur son projet de Cité Industrielle. Il envoie ses planches à Paris, mais l'Académie les refuse et le somme d'effectuer lestravaux qui lui sont demandés: des études architecturales de sites archéologiques antiques dans la région romaine. Les planches du projet de la Cité Industriellesont actuellement exposées au Musée Tony Garnier à Lyon, dans le quartier des États-Unis qu'il a réalisé.

Lors de l'arrivée d'Édouard Herriot à la mairie deLyon en 1905, de grands travaux lui sont confiés, notamment dans l'est lyonnais, théâtre de la principale extension urbaine de Lyon à cette époque.

TonyGarnier meurt le 19 janvier 1948 à Roquefort-la-Bédoule. Son corps est rapatrié à Lyon en novembre 1949, au cimetière de la Croix-Rousse, où il est enterré.
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Dossier sur tony garnier
  • L'idée de la ville selon tony garnier.
  • Tony
  • tony
  • Garnier
  • Garnier
  • Garnier
  • Tony tony chopper

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !