Totalitarisme

8655 mots 35 pages
L'État totalitaire analysé par Hannah Arendt (synthèse de Pierre-Jean Haution)

C'est avec les régimes communistes, puis le régime hitlérien, que sont apparus une oppression étatique inédite que Hannah Arendt qualifie de totalitarisme. Le totalitarisme est singulier en ce sens qu'il se distingue des formes traditionnelles du despotisme.

|despotisme |totalitarisme |
|défini par Montesquieu comme un gouvernement sans lois : le despote |Représente une forme de despotisme entièrement nouvelle. |
|traditionnel fait un usage personnel du pouvoir politique. Il l'exerce de | |
|façon arbitraire pour éliminer ses ennemis et empêcher toute révolte. | |

Hannah Arendt caractérise le totalitarisme – en englobant sous ce terme le communisme et le nazisme – comme une forme de domination qui use des moyens du despotisme mais s'en distingue par le but qu'elle poursuit : la destruction de tout espace politique, la transformation totale de la société dirigée par un État-parti en une masse homogène et dépourvue d'initiative, et l'extermination des groupes humains qui sont censés entraver la réalisation de ce but.
→ La domination totalitaire tend à éliminer toute spontanéité humaine en général, c'est-à-dire toute liberté.

Une société sans classes

La particularité du système totalitaire réside en premier lieu dans le rapport nouveau qu'il instaure entre l'État et la société. Arendt va montrer que la société totalitaire est une "société sans classes".

1. Les masses

Ce qui frappe quand on regarde les régimes totalitaires, c'est leur extrême précarité ; ils s'effondrent aussi rapidement qu'ils sont apparus (cf. la chute

en relation

  • Les totalitarismes
    6817 mots | 28 pages
  • Le totalitarisme
    2933 mots | 12 pages
  • le totalitarisme
    1074 mots | 5 pages
  • Totalitarisme
    574 mots | 3 pages
  • Totalitarisme
    957 mots | 4 pages
  • Totalitarisme
    4709 mots | 19 pages
  • Totalitarismes
    2577 mots | 11 pages
  • Le totalitarisme
    4732 mots | 19 pages
  • Totalitarisme
    1438 mots | 6 pages
  • Totalitarisme
    416 mots | 2 pages