tourgeniev premier amour

Pages: 95 (23573 mots) Publié le: 5 juin 2014
Premier Amour
Ivan Sergeyevich Turgenev

Publication: 1860
Catégorie(s): Fiction, Littérature sentimentale
Source: http://fr.wikisource.org

A Propos Turgenev:
Ivan Sergeyevich Turgenev (November 9 [O.S. October
28] 1818 – September 3 [O.S. August 22] 1883) was a
major Russian novelist and playwright. His novel Fathers
and Sons is regarded as a major work of 19th-century
fiction.Source: Wikipedia

Disponible sur Feedbooks Turgenev:
Récits d'un Chasseur (1874)
Assez ! Extrait du journal d'un peintre défunt (1864)
Fantômes (1863)
Eaux Printanières (1871)
Journal d’un homme de trop (1850)
Le Chant de l'amour triomphant (1881)
Claire Militch (1883)
Dimitri Roudine (1855)
Un Rêve (1876)
Toc... Toc... Toc ! Etude (1870)
Note: This book is brought to you by Feedbookshttp://www.feedbooks.com
Strictly for personal use, do not use this file for commercial
purposes.

1
Chapitre
Les invités avaient pris congé depuis longtemps. L’horloge
venait de sonner la demie de minuit. Seuls, notre
amphitryon, Serge Nicolaiévitch et Vladimir Pétrovitch
restaient encore au salon.
Notre ami sonna et fit apporter les reliefs du repas.
« Nous sommes bien d’accord,messieurs, fit-il en
s’enfonçant dans son fauteuil et en allumant un cigare,
chacun de nous a promis de raconter l’histoire de son
premier amour. À vous le dé, Serge Nicolaiévitch. »
L’interpellé, un petit homme blond au visage bouffi,
regarda l’hôte, puis leva les yeux au plafond.
« Je n’ai pas eu de premier amour, déclara-t-il enfin. J’ai
commencé directement par le second.
— Comment cela ?— Tout simplement. Je devais avoir dix-huit ans environ
quand je m’avisai pour la première fois de faire un brin de
cour à une jeune fille, ma foi fort mignonne, mais je me suis
comporté comme si la chose ne m’était pas nouvelle ;
exactement comme j’ai fait plus tard avec les autres. Pour
être franc, mon premier — et mon dernier — amour

remonte à l’époque où j’avais six ans. L’objet dema
flamme était la bonne qui s’occupait de moi. Cela remonte
loin, comme vous le voyez, et le détail de nos relations
s’est effacé de ma mémoire. D’ailleurs, même si je m’en
souvenais, qui donc cela pourrait-il intéresser ?
— Qu’allons-nous faire alors ? se lamenta notre hôte…
Mon premier amour n’a rien de très passionnant, non plus.
Je n’ai jamais aimé avant de rencontrer Anna Ivanovna, mafemme. Tout s’est passé le plus naturellement du monde :
nos pères nous ont fiancés, nous ne tardâmes pas à
éprouver une inclination mutuelle et nous nous sommes
mariés vite. Toute mon histoire tient en deux mots. À vrai
dire, messieurs, en mettant la question sur le tapis, c’est
sur vous que j’ai compté, vous autres, jeunes célibataires…
À moins que Vladimir Pétrovitch ne nous racontequelque
chose d’amusant…
— Le fait est que mon premier amour n’a pas été un
amour banal », répondit Vladimir Pétrovitch, après une
courte hésitation.
C’était un homme d’une quarantaine d’années, aux
cheveux noirs, légèrement mêlés d’argent.
« Ah ! Ah ! Tant mieux !… Allez-y ! On vous écoute !
— Eh bien, voilà… Ou plutôt non, je ne vous raconterai
rien, car je suis un piètre conteur et mesrécits sont
généralement secs et courts ou longs et faux… Si vous n’y
voyez pas d’inconvénient, je vais consigner tous mes
souvenirs dans un cahier et vous les lire ensuite. »
Les autres ne voulurent rien savoir, pour commencer,
mais Vladimir Pétrovitch finit par les convaincre. Quinze

jours plus tard, ils se réunissaient de nouveau et promesse
était tenue.
Voici ce qu’il avait noté dansson cahier :
[modifier] I
J’avais alors seize ans. Cela se passait au cours de l’été
1833.
J’étais chez mes parents, à Moscou. Ils avaient loué une
villa près de la porte Kalougski, en face du jardin
Neskoutchny. Je me préparais à l’université, mais
travaillais peu et sans me presser.
Point d’entraves à ma liberté : j’avais le droit de faire tout
ce que bon me semblait, surtout depuis...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Premier amour de Tourgeniev
  • Premier amour
  • Premier amour
  • Premier amour
  • Premier amour
  • Premier amour résumé
  • Analise semiotique du texe Le premier amour de Henri Barbuse
  • Tahar Ben Jelloun Le premier amour est toujours le dernier 1995

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !