Tourisme in morocoo

2270 mots 10 pages
TOURISM IN MOROCCO
2011-2012
PRESENTERD BY :
LACHGUER AMINA

1ER BAC SIENCE EXPEREMENTALE 2
N° :2

1. AGADIR: Let the party begin!

Between green fragrant eucalyptus, pine, tamarisk and enchanting a blue clear sea, calm, refreshing, delicious, pure blue just more sustained than that of the sky where, every day, shine a bright sun, s 'displays a sublime range of fine golden sand, ten kilometers long, the beach of Agadir.

It is in this beautiful natural scenery has been built the most beautiful, most popular, most hospitable resort of Morocco.

Play tennis, golf, sailing, horseback riding ... go at water skiing, diving, game fishing ... to revel in fresh fish dishes of the best North African cuisine ... dance until dawn ... s 'sleep in the luxury hotel hosting a refined service ... change of scenery in the region entered the High Atlas, meet the famous "blue men", discover the souks of a medieval or pre-Saharan ...
Under the Agadir sun, vacationers are kings.

2. FES: MOST OF IMPERIAL IMPERIAL CITIES

Première capitale du royaume en 808 avec Idriss II, puis deux fois encore, au XIIIème siècle sous le règne de Moulay Abdallah, centre spirituel et culturel du Maroc traditionnel : Fès est une ville multiple, unique par sa splendeur.
Outre la ville européenne construite après la première guerre mondiale, Fès se dédouble en Fès el Jédid (”la Nouvelle”) et Fès el Bali (”l’Ancienne”). Fès el Bali se compose elle-même de deux quartiers.
En 818, plusieurs centaines de familles musulmanes, chassées d’Andalousie par les armées chrétiennes, s’installèrent sur la rive droite de l’oued Fès. Sept ans plus tard, 300 familles kérouanaises s’établirent sur l’autre rive.
Les Arabes d’Andalousie apportèrent l’art et le savoir d’une civilisation à l’apogée de sa gloire. Le quartier des Andalous saisit par sa splendeur et par la profusion de ses édifices. Les palais rivalisent d’ornements : boiseries sculptées, bronzes ciselés, zelliges polychromes,

en relation

  • Les investissements étrangers
    1580 mots | 7 pages
  • Nature et mesures des echanges internationaux : aperçu général et étude du cas marocain
    15187 mots | 61 pages
  • Kimo
    102797 mots | 412 pages