Tous les matins du monde

1037 mots 5 pages
En 1991, Pascal Quignard écrit Tous les Matins du Monde à la demande d’Alain Corneau, qui l’adaptera en film et dont il sera le co-scénariste. Il raconte la relation et les différents parcours de deux musiciens, joueurs de la viole de gambe : le maître, Ste Colombe, et l’élève, Marin Marais. Il s’appuie sur des compositeurs baroques ayant réellement existés, et leur invente une vie, pour comparer les différents chemins qu’ils empruntent. Le maître choisit la création personnelle et le repli sur soi, l’élève utilise la musique comme un moyen de revanche sociale.
Comment l’opposition entre Ste Colombe et Marin Marais se manifeste-t-elle dans tous les matins du monde ?
Pour répondre à cette question, nous verrons d’abord qu’ils s’opposent par leurs personnalités, ce que souligne Quignard par de multiples procédés littéraires, avant d’analyser l’opposition qui se fait par la musique, et par leurs visions de la musique.

Marin Marais s’oppose à Ste Colombe par sa jeunesse. C’est en effet « un grand enfant de 17 ans » qui vient voir Ste colombe pour requérir son enseignement. Il a ainsi un dynamisme que n’a pas son maître, il suit une trajectoire, il est ambitieux, tandis que Ste Colombe semble immobile, concentré sur une recherche intérieure.
Il s’enferme dans une cabane et vit dans l’ombre, hors de la mondanité. Il est dès la première image du film associé à une musique funèbre, lorsqu’il joue au chevet de M. Vauquelin ; et a un lien direct avec la mort, puisque sa défunte femme fait son apparition pour écouter sa musique et lui parler à plusieurs reprises dans le roman comme dans son adaptation au cinéma.
Le film image cette différence qu’ont les deux personnages en choisissant un espace similaire pour montrer Mme de Ste Colombe embarquer pour les enfers, et Marin Marais voire Madeleine nue. L’endroit est le même mais le contexte est opposé. Les deux hommes ont ainsi une personnalité qui les oppose en tous points.
Viennent s’ajouter à cela leurs vies sociales

en relation

  • Tous les matins du monde.
    557 mots | 3 pages
  • Tous les matins du monde
    611 mots | 3 pages
  • Tous les matins du monde
    353 mots | 2 pages
  • Tous les matins du monde
    800 mots | 4 pages
  • Tous les matin du monde
    1454 mots | 6 pages
  • Tous les matins du monde
    2413 mots | 10 pages
  • Tous les matins du monde
    1172 mots | 5 pages
  • Tous les matins du monde
    1587 mots | 7 pages
  • Tous les matins du monde
    5178 mots | 21 pages
  • Tous les matins du monde.
    279 mots | 2 pages