« Tout commence, par une innovation, un nouveau message déviant, marginal, modeste, souvent invisible aux contemporains. » extrait de l'éloge à la métamorphose par edgar morin

543 mots 3 pages
Cette phrase, nous explique ce qui est à l'origine. Comme pour Saccard dans l'Argent d' Emile Zola, où pour lui, l'argent est le fumier de l'humanité. Cet extraits nous parle non pas directement de l'homme mais de l'humanité et du système actuel.

L'innovation serait au commencement, elle serait marginal donc à contre courant des idées actuelles. Que peut bien imaginer l'homme pour se sauver ? La révolution serait la manière la plus simple pour tout reconstruire en mieux et en neuf. Un renversement donnerais un nouveau dépare. On ne pourrait pas être fier des efforts et de la progression effectués, car cette réorganisation ne nous permets pas de transpirer et d'évoluer. Mais nous offre juste une restructuration radicale et aucune évolution.

Le film avatar, commerciale par excellence, reprend le thème de la biodiversité, du respect de la terre et de la transformation. Il illustre actuellement, que les hommes commence à adopter une plus grande sensibilité. Peut-être que bien tôt on assistera à une transformation massive.

Le livre de Zola, illustre le début du système capitaliste. Ce qui mènera à de nombreuses crises et des évolutions. La syndicalisation, l'aspect social du travail on été un jour des innovations Le fait de dire que l'argent est le fumier de l'humanité est actuellement un peut ironique, on a tellement mis de fumier que plus rien ne pousse sur la terre.

Dans « l'Argent » il est plus question de naissance et de fertilité. Contrairement à Edgar Morin où il est question de changement, d'amélioration par une renaissance, la métamorphose.
Une transformation pour sauver l'humanité serait plaisante, elle donnerait également énormément de sujets à disserter pour les professeurs de français et d'inspiration pour les écrivains. Mais l'histoire nous apprend que l'homme est peut de chose. Par exemple le réchauffement climatique. De toutes façons nous nous dirigions vers un dérèglement climatique, la nature dégage également du CO2. Nous

en relation

  • la litterature française pour les nuls
    246771 mots | 988 pages
  • La_Litterature_francaise
    246784 mots | 988 pages