Tp schumpeter

408 mots 2 pages
Progrès technique et évolution économique – J. A. Schumpeter.

Questions :

1) L’entrepreneur capitaliste est a l’origine de l’innovation, c’est à dire qu’il applique industrielle ou commercialement une invention (découverte scientifique sous la forme d’un nouveau produit ou nouveau procedé), il prend des risques pour intruduire des nouveaux produits. Ces innovations entraînent le caractère cyclique de la croissance économique. En effet ces nouvelles technologies entraînent, une phase de prosperité où l’organisme économique est boulversé, révolutionné par les nouvelles découvertes et elles entraînent, aussi un phase de récession, c’est là où ce produit un déséquilibre entre les nouvelles et les anciennes méthodes de productions. Le processus de “destruction créatrice” (des nouvelles technologies apparaisent et les ancienes disparaissent) entraînent le dynamisme économique, c’est à dire des longues periodes de croissance et des longues periodes de récession (d’après le cycle de Kondratieff ce sont cinquantes années de croissance). Ce dynamisme de l’économie se traduit par des innovations qui amenent une concurence de la part des autres entreprises pour immiter le nouveau produit, cela permet à la population d’avoir accès à des produits moins cher.

2) L’innovation est résponsabe de la naissance des récessions, la raison est simple : les difficultées économiques poussent à des transformations au niveau de la production donc à la naissances des innovations, mais une fois que le produit soit standarisé une crise sera entraîné car il n’y aura pas de nouvelles technologies à imiter.

3) Schumpeter met en avant le rôle majeur des innovations dans l'impulsion, la mise en mouvement de l'économie sous l'action de l'entrepreneur. L'entrepreneur est certes motivé par la réalisation de bénéfices générés par les risques pris et la réussite. Mais, la conception du profit défendue par Schumpeter est originale : l'entrepreneur crée de la valeur, tout comme le

en relation

  • Croiss fluctuat° et crises
    2723 mots | 11 pages
  • Croissance endogène
    1906 mots | 8 pages
  • Corrigé qs organisation du travail
    831 mots | 4 pages
  • CHAPITRE 1 1
    2586 mots | 11 pages
  • Economie information et connaissance
    11119 mots | 45 pages
  • Analyse sectorielle de deutsche telecom
    3182 mots | 13 pages
  • Pierre manent ; cours familiers de philosophie politique, chapitres 1, 2, 3, 4, 5.
    9497 mots | 38 pages
  • Histoire de la pensée économique
    3991 mots | 16 pages
  • Slide de cours d'histoire de la pensée économique
    5519 mots | 23 pages
  • Politique suisse notes de cours 2010 Jonas Schnyder
    17384 mots | 70 pages