Tpe l'emmergence de la société de consommation

766 mots 4 pages
III. Génération de produits, génération de consommateur
1) comportement du consommateur

Par "comportement du consommateur" on entend l'ensemble des comportements qui se rapportent à l'acquisition de biens et de services, pas seulement l'acte de l'achat en lui même mais également les comportements qui précédent l'acquisition, le choix lui même, l'utilisation des biens et des services achetés et l'abanbon éventuel de ces produits. La consommation occupe une place importante dans les activités des individus, en termes de temps et en termes d'importance symbolique.
En un sens, le comportement du consommateur n'est qu'une facette particuliére du comportement humain,et ce sont donc les sciences sociales qui offrent les plus nombreuses perspectives sur cette question. On peut classer ces derniéres en 3 catégories selon qu'elles mettent en relief les determinants individuels de l'acte d'achat, l'influence de l'environnement interpersonnel ou l'impact du contexte socio-culturel.
On considére l'individu comme à la recherche de son propre interet et donc à la recherche systématique des produits qui, dans la limite de son budget et des prix pratiqués, lui procureront le maximum de satisfaction.
Les psycologues cognitivistes nous apprennent que la perception, loin d'être un phénoméne immédiat, résulte d'un processus en deux étapes: la sensation, par laquelle nos organes sensoriels transmettent au cerveau des signaus correspondant aux stimuli extérieur, et l'intérpretation au cours de laquelle ces signaux sont choisis organisés et interprétés de facon à ce qu'une signification leur soit donnée. Les travaux sur la sensation ont un grand impact en marketing dans le domaine des tests de produits de conditionnement et de gestion du linéaire. Dans un contexte commercial; l'attitude dépend d'une part, de la perception des produits et des marques et d'autre part de la structure des motivations de l'individu.Les travaux sur les attitudes et lesmodéles multi-attributs ont eu une

en relation

  • Economie de l'innovation
    8773 mots | 36 pages