Trésorerie générale du royaume

510 mots 3 pages
De par l’importance des enjeux économiques et financiers qu’il implique, le système de passation et d’exécution des marchés publics détermine, pour une part importante, la qualité de la gouvernance publique. Partant de ce constat largement partagé, les pouvoirs publics ont procédé, en 2007, à une réforme d’envergure de la réglementation régissant le système de passation des marchés de l’état et ce, en concertation avec les associations professionnelles des fournisseurs ; après une évaluation partagée du système préexistant ; dans le respect des engagements souscrits avec nos partenaires étrangers ; et avec la ferme volonté de promouvoir les principes de la transparence, de l’éthique, du libre jeu de la concurrence et de l’égalité d’accès à la commande publique.
A présent, le Maroc en dépit des progrès qui restent à réaliser peut légitimement prétendre disposer d’une réglementation conforme aux normes internationales en la matière.
D’ailleurs, la Banque Mondiale et l’OCDE n’ont pas manqué de le souligner la première, dans son rapport de revue analytique du système marocain de passation des marchés publics en cours de finalisation et la seconde dans l’étude d’apprentissage mutuel relatif à l’intégrité dans les marchés publics au Maroc.
Le même constat a été fait par les experts participant à la conférence régionale sur la promotion de l’intégrité dans les marchés publics, organisée par la Trésorerie Générale du Royaume en partenariat avec l’OCDE. Experts, qui ont été nombreux à estimer que le système marocain peut servir de modèle pour les pays de l’Afrique du Nord et du Moyen
Orient.
Toutefois, des insuffisances ont été identifiées et des propositions pour leur dépassement formulées. C’est ainsi qu’il a été recommandé de poursuivre dans la voie de la réforme, de parfaire le dispositif réglementaire et de mettre à niveau les capacités et les mécanismes de gestion des marchés publics. Les actions à mettre en oeuvre devraient tendre à :

en relation

  • Trésorerie général du royaume
    6571 mots | 27 pages
  • Trésorerie générale du royaume
    5166 mots | 21 pages
  • Trésorerie général du royaume
    1112 mots | 5 pages
  • Trésorerie Générale du Royaume
    888 mots | 4 pages
  • La tresorerie generale du royaume du maroc
    5487 mots | 22 pages
  • Fouad
    14436 mots | 58 pages
  • Trésorerie général
    2680 mots | 11 pages
  • Les missions de la tgr
    6850 mots | 28 pages
  • Cata
    2347 mots | 10 pages
  • Tgr tresorerie generale
    598 mots | 3 pages