Traduction espagnol Maribel

795 mots 4 pages
Maribel est une femme très observatrice. Chaque jour, elle note comment les personnes qui se rendent au consulat américain pour chercher un visa , en tant que mesure de sécurité, il est interdit d’entrer avec des téléphones portables dans ce corps dimplomatique.
C’est grâce à cela que Maribel a eu l’ingénieuse idée de poser un « puesto » pour garder les cellulaires devant le consulat. Comme ça, les gens pouvaient les déposer et les récupérer à leur sortie, sans aucune sorte d’insécurité ou d’inconvénients. Cela fait plusieurs années que Maribel a commencé cette entreprise et en l’honneur de la vérité, sa créativité a bien porté ses fruits.
Comment a fait Maribel pour gagner la confiance des personnes et laisser sa marque ? Elle disposa de tout un système. La première est qu’elle a un chéquier où se trouvent ses informations personnelles : nom et numéro de téléphone. De plus, il contient des détails sur les marchandises qu’elle garde, parce que même si ils commencent a garder les cellulaires, aujourd’hui l’entreprise a grandi et stocke également des chambres, des ordinateurs, des parfums et autres marchandises.
Quand une personne laisse un article, vous devez remplir un accusé de réception où se trouvent les détails de ce qui est gardé : date, marque, couleur, modèle et indications nécessaires pour ne pas confondre les marchandises. Mais de plus, l’accusé de réception s’unie a la marchandise comme un moyen facile d’identifier à qui est quel bien.
Selon ce que nous raconte Maribel, le système fonctionne très bien car rien ne s’égare. « Il est arrivé que certaines personnes ont oublié de récupérer leurs affaires, mais que comme sur le reçu il y a mon numéro ils m’appelle et il récupèrent leurs produits sans inconvénients ». Maribel travaille selon les même horaires que le consulat : du lundi au vendredi, de six heure le matin à quatre heure de l’après-midi. Elle confie que parfois elle a dû rester deux heures espérant que sortent quelques personnes qui sont

en relation

  • Traduction espagnol Maribel
    795 mots | 4 pages