Traduction texte marx

370 mots 2 pages
TRADUCTEUR
. ⇓
Notre traduction a été établie d'après le texte publié en 1932 dans le 3e volume de l'édition MEGA. Ce texte présente encore des erreurs de lecture, corrigées en partie dans celui publié à Berlin pour une part dans Die Heilige Familie (1953) et pour une part dans
Kleine ökonomische Schriften (1955). L'Institut du Marxisme-Léninisme à Moscou nous a transmis au printemps 1961 toute une série de corrections, ce pourquoi nous lui exprimons ici nos remerciements. Notre traduction repose donc sur la version allemande la plus récente.
Nous avons également consulté le texte russe publié en 1956 dans le volume : MARX i
ENGELS : Iz rannikh proïzvedennii, ainsi que la traduction anglaise parue en 1959.
Nous avons adopté la présentation de l'édition MEGA, c'est-à-dire que nous avons indiqué en chiffres romains gras entre crochets la numérotation des pages mêmes des manuscrits. Cela permettra au lecteur de rétablir s'il le désire l'ordre de la rédaction. De même, nous avons signalé par des < > les passages barrés par Marx d'un trait au crayon.
Pour les auteurs cités, nous avons repris les traductions françaises que Marx avait luimême lues. Parfois nous avons rétabli le texte intégral en mettant entre [ ] les passages non repris. Ailleurs, nous avons indiqué en note les divergences entre l'original et la citation.
Nous avons aussi été amenés à présenter comme citation des passages qui ne sont pas donnés comme tels dans le texte, mais que Marx emprunte littéralement à ses lectures.
La traduction a posé de nombreux problèmes. Marx emploie des notions qui ne nous sont plus très familières aujourd'hui ou utilise le vocabulaire de Feuerbach ou de Hegel. De ce fait, le même terme est souvent employé dans des acceptions différentes. Nous avons donc lorsque cela s'imposait, expliqué en note les raisons de notre choix. Notre traduction voudrait être un essai pour rendre intelligible un texte souvent obscur. Cela signifie que nous avons été
souvent

en relation

  • ESSAI MADAME BOVARY
    1396 mots | 6 pages
  • Préface le capital
    1470 mots | 6 pages
  • Manifeste du parti communiste
    21199 mots | 85 pages
  • G. Spivak les subalternes peuvent elles parler ?
    4139 mots | 17 pages
  • Disserty
    24847 mots | 100 pages
  • la baisse tendantielle du taux de profit
    39993 mots | 160 pages
  • baisse tendantielle du tx de profit
    39993 mots | 160 pages
  • Dissertation pédagogique par l'exemple
    1777 mots | 8 pages
  • Karl marx
    508 mots | 3 pages
  • Explication texte de marx, travail et liberté
    1662 mots | 7 pages