Traité du vide

541 mots 3 pages
Dans ce texte tiré de la préface au "Traité du vide" (de "N'est-ce pas indignement traiter..." à "il peut aussi les augmenter facilement"),Pascal observe la différence entre l'instinct des animaux et la raison de l'homme.
Distinguer l'instinct de la raison ne va pas de soi, tant et si bien que certains s'emploient à les identifier, à les « mettre en parallèle ».
Pour Pascal, on ne peut pas faire de la raison un simple instrument au service de nos besoins, à l'instar de l'instinct. L'instinct est rivé aux besoins et aux nécessités imposées par la nature ; la raison s'en détache.

Extrait du document:
Pour Pascal, la raison est irréductible à l'instinct parce que ses effets augmentent sans cesse, là où l'instinct demeure égal. C'est que le savoir des hommes se conserve au-delà du besoin qui l'a fait naître ; il s'autonomise. Cette autonomisation est la condition de sa transmission et donc de son accumulation. La raison ouvre donc l'homme à l'infinité, tandis que l'instinct condamne l'animal à la morne répétition du même.
Pascal a d'abord annoncé sa thèse en en proposant une illustration. Il a ensuite démontré la fixité de l'instinct animal, mouvement parfait mais rivé au besoin et incapable de s'en détacher. Enfin, il a montré l'ouverture de la raison à l'infini.

"Le respect que l'on porte à l'Antiquité étant aujourd'hui à tel point (...) que l'on se fait des oracles de toutes ces pensées" Pascal

? Distinction entre 2 types de matières permet de régler l'étendue du respect que l'on leur doit
? matières purement historiques -> ont pr objet que ce que les auteurs ont écrit -> matières bornées
? hist, géo, jurisprudence...
? recours nécessaire aux livres -> tt ce que l'on peut savoir y est contenu
? on peut dc avoir la connaissance entière mais on ne peut rien rajouter
? autorité des anciens = preuve
? matières dépendantes seulement du raisonnement, entièrement dogmatiques -> chercher et découvrir les vérités cachées
? géométrie, arith, musique,

en relation

  • Traité du vide
    2352 mots | 10 pages
  • Traité du vide
    580 mots | 3 pages
  • Preface traité du vide
    2672 mots | 11 pages
  • Préface au traité sur le vide
    1103 mots | 5 pages
  • Preface traité du vide
    2188 mots | 9 pages
  • Préface du traité du vide
    466 mots | 2 pages
  • Préface pour le traité du vide
    295 mots | 2 pages
  • Pascal - préface pour le traité du vide
    858 mots | 4 pages
  • Fragment d'un traité du vide
    2698 mots | 11 pages
  • Pascal, préface pour le traité du vide,
    1333 mots | 6 pages