Traité sur la tolérance, voltaire

Pages: 6 (1281 mots) Publié le: 29 septembre 2013
Voltaire, Traité sur la tolérance (1763)

L’intolérance est dénoncée dans ce texte non sous forme narrative (comme dans Candide), ou théorique (Dictionnaire philosophique) mais sous forme d’une prière adressée à Dieu.
Ce texte est ainsi un discours solennel, qui fait appel au raisonnement du lecteur mais joue également, surtout, sur ses sentiments : le registre pathétique met en valeur lafaiblesse de la condition humaine et donne une image très négative de l’homme.
La prière à dieu n’est en fait qu’une stratégie pour mieux s’adresser aux hommes et les convaincre.
Cette intolérance se fonde essentiellement sur le fanatisme religieux. Voltaire insiste sur la diversité des rituels et des coutumes, source d’intolérance, qu’il faut dépasser par une juste vision de l’homme et deDieu : ce texte manifeste le déisme voltairien.

I. Une prière

1. … à Dieu

a. Le titre : « prière à Dieu »
b. L’adresse à une deuxième personne : « toi », identifiée par l’apposition, l.1, « Dieu », repris par les nombreux pronoms personnels : « toi, te, tu »
c. La prière s’affirme par un ton solennel : éloquence du rythme ternaire (« de tous »  ; phrases longues,énumérations, répétitions et anaphores (« à toi » ; « fais que… / que… que… » ; « entre »), exclamations
d. L’insistance sur la grandeur de celui à qui est adressée la prière, Dieu :
- l’anaphore de « de tous » souligne sa puissance universelle (« tous les mondes », « tous les êtres ») et intemporelle (« tous les temps ») ;
- reprise de cette idée de toute puissance dans tout le texte : « décretsimmuables comme éternels », associée à la connaissance (« tu sais »), à la charité (« pitié » « ta bonté »).
e. Une supplication : « fais que »  et toutes les subordonnées juxtaposées qui s’y rattache syntaxiquement (« que…que…que ») ; « daigne » : « oser te demander »

2. …aux hommes (registre pathétique, opposition Dieu / Hommes)

a. De Dieu aux hommes : Un glissement s’opèredans le second paragraphe vers un discours, une exhortation adressée aux hommes.

La formulation initiale les met en cause avec la troisième personne du pluriel du subjonctif (« puissent », « qu’ils aient »)
Dans un second temps, l’impératif de la première personne du pluriel (« ne nous haïssons / déchirons, employons »), concerne tous les hommes, y compris le locuteur. Dieu disparaît deces exhortations.
Le thème de la prière est celui de la tolérance entre les hommes : refus de l’intolérance religieuse, refus du vol (« brigandage qui ravit par la force »), de la guerre, civile (« dans le sein de la paix »).

b. Appel aux sentiments (pathétique), par l’opposition entre Dieu et les hommes

Le registre pathétique est utilisé pour souligner la faiblesse et la violence de lacondition humaine. Le texte fait à de nombreuses reprises appel aux sentiments pour persuader le lecteur

La vision de l’homme est associée à un vocabulaire lié aux sentiments : « tu ne nous as point donné un cœur pour nous haïr », « haine », « ne détestent pas », « ni de quoi envier, ni de quoi s’enorgueillir », « égorger » ; sentiments également dans l’exhortation du dernier paragraphe :« horreur », « exécration », « haïssons », « déchirons »

Mise en valeur de la disproportion entre l’homme et Dieu, pour insister sur la faiblesse et la misère humaine : « faibles créatures perdues dans l’immensité et imperceptibles » ; la répétition du mot « erreur » souligne l’idée d’imperfection ; adjectifs à connotation péjorative (« vie pénible et passagère », « débiles », « insuffisants »,« ridicules », « imparfaites », « insensées », « disproportionnées ») ;
L’idée est résumée par l’expression qui donne une définition dévalorisante des hommes : « atomes appelés hommes ».

L’homme est petit, limité, ridicule, imparfait, ce qui limite la grandeur et la prétention de ses ambitions, de ses pensées, et donc les motifs d’intolérance, dérisoires, dénoncés.

II. Une...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Traité sur la tolérance
  • Voltaire traite sur la tolerance
  • Traité sur la tolérance voltaire
  • Voltaire
  • Commentaire sur le traité de la tolérance de voltaire
  • Commentaire traité sur la tolèrance, voltaire
  • Traité sur la tolérance, voltaire
  • Voltaire traité sur la tolérance

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !