Traitement typha

Pages: 9 (2062 mots) Publié le: 28 avril 2012
LE CHARBON DE TYPHA AUSTRALIS :
Programme Régional d’Appui Sécurité Alimentaire Lutte Contre la Désertification Population et Développement

Une vraie alternative durable au bois-énergie

PRA/SA-LCD-POP DEV
Programme Régional de promotion des Energies Domestiques et Alternatives au Sahel

(PREDAS) : +226 50 37 41 25 / 26
Fax: +226 50 37 41 32 email : predas@cilss.bf

Une publication dela Cellule Régionale de Coordination (CRC) CILSS 03 BP 7049 Ouaga 03 Burkina Faso

Conception graphique Barmou Idrissa Impression CILSS

avec le soutien de

Introduction
Le Typha australis est utilisé depuis longtemps en Afrique de l’Ouest, notamment par les femmes dans l’artisanat (vannerie) et l’habitat (clôtures). La cons-truction de plusieurs barrages sur les fleuves Sénégal et Niger acréée des conditions favorables pour sa pro-lifération rapide. Le Mali, la Mauritanie et le Sénégal sont ainsi confrontés à l’envahissement du typha, qui a colonisé notamment les zones aménagées de l’Office du Niger au Mali et de l’OMVS et la SAED en Mauritanie et au Sénégal. Le typha pose de nom-breux problèmes pratiques pour ces sociétés de déve-loppement agricoles et la population riveraine. Aulieu de considérer le typha comme une menace, on pourrait le prendre aussi comme une ressource durable en énergie. La vallée du fleuve Sénégal pourrait en effet produire annuellement en théorie une quantité de biomasse fraîche de 3 millions de tonnes par an. Cette quantité pourrait être transformée en environ 170.000 tonnes de charbon de typha1 , ou environ 50% de la consommation de charbon debois du Sénégal2. Des essais de valorisation du typha ont été réalisés par le GTZ à travers son programme PERACOD au Sé-négal et par le PREDAS au Mali. Une unité pilote a été créée au Mali3 qui a permis d’expérimenter la car-bonisation du typha et l’agglomération du charbon ainsi obtenu en briquettes. Le PREDAS avait déjà financé une étude sur la valorisation énergétique en juin 2003 qui a démontré lafaisabilité technique de production du charbon de typha4 et qui a suggéré la mise en place d’une unité pilote de production de bri-quettes combustibles à Niono afin de maîtriser tous les paramètres de production semi industrielle et les aspects commerciaux. Les briquettes de charbon de typha sont socialement acceptées par les ménages et une analyse complémen-taire devrait encore démontrer lafaisabilité économi-que et financière de cette filière. Dans ce qui suit fi-gure une description des activités menées à Niono ainsi qu’une analyse brève de faisabilité.

La récolte du typha
Les images satellites des formations de typha dans le delta du fleuve Sénégal distinguent trois classes de densités différentes (7,5 à 10 kg/m2 ; 10 à 15 kg/m2; 15 kg/m2 et plus) ; la biomasse produite dépend de laprofondeur de l’eau. Des observations sur le terrain montrent une production de biomasse utile de 20 t au moins de matière sèche par ha et par an5 , ce qui est supérieur à la productivité de l’Eucalyptus. Plusieurs méthodes d’exploitation existent qui toutes ont leur spécificité en termes de productivité, investis-sements et coûts opérationnels6 . Une personne pour-rait récolter à la main 30 m2 parheure pour produire environ 40 kg de biomasse sèche. Pour une usine de briquettes de 1000 t par an, on a donc besoin d’environ 60-80 personnes à plein temps pour le fau-cardage et le séchage du typha. Le séchage est réalisé sur le site de coupe du typha afin de limiter les coûts de transport. Le séchage au soleil jusqu’à un taux d’humidité de 20 % dure entre 7 et 10 jours. Afin d’assurer uneproduction régulière de charbon, il est important de disposer de suffisamment de stock de matière sèche. Ce qui implique la dispo-nibilité d’aire de séchage adéquate. Les coûts de pro-duction de typha sec s’élèvent à environ US$10-15 par t pour une récolte manuelle7.
Environ 18 - 20 t/ha/an (sec). Données pour 1997; Observatoire des combustibles do-mestiques n° 7, juin 1999. Plus récentes information...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Traitement
  • traitement
  • Traitements
  • Traitement
  • Traitement
  • Traitements
  • traitement de surface
  • traitement des charges

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !