Transfert de pouvoir vers les collectivités territoriales

564 mots 3 pages
A Partir de 1982, avec la loi Deferre, l’organisation administrative de la France s’est transformée en profondeur par la décentralisation. Ce terme désigne l’ensemble des transferts de compétences et de pouvoirs, des ministères centraux vers les instances locales appelées collectivités territoriales que sont les communes, les départements et les régions. Quels sont les enjeux de ces transferts de pouvoir ? Dans un premier temps, nous évoquerons les avantages que cette évolution a apportés avant de poursuivre dans un second temps sur les écueils sur lesquels ce mouvement achoppe.

Dans la vie de tous les jours, beaucoup de moyens sont mis à la disposition de la population, transports, éducation et formation, installations culturelles, soutien sociaux dans différents domaines, logements, santé. De nombreux aspects de ces moyens sont gérés par des collectivités territoriales. Ainsi en plus des conseils municipaux et généraux, les assemblées, dans les régions, ont permis aux citoyens de mieux pouvoir infléchir l’organisation de leur quotidien. La démocratie locale s’est développée pour se rapprocher des citoyens. Les communes pour l’administration locale, le département pour ce qui concerne les domaines interurbains (route, collège, ASS, patrimoine culturel, par exemple), les régions à une échelle plus vaste encore, ont acquis une autonomie de pouvoir dans divers domaines, Les régions ont ainsi un poids décisif dans le développement économique par le rôle moteur qu’elles peuvent exercer sur la formation et l’aménagement du territoire correspondant à leur attribution,. Des décisions plus rapides, mieux maîtrisées et dont l’application est mieux adaptée aux particularismes locaux , peuvent être prises en lien avec un pouvoir national déconcentré (préfets, préfets de région). Dans le domaine culturel, l’autonomie permet la sauvegarde de caractéristiques essentielles à l’identité régionale. En terme politique, l’importance prise par les régions en particulier, constitue

en relation

  • Un etat décentralisé dans une nation centralisée
    2046 mots | 9 pages
  • Organisation territoriale
    2412 mots | 10 pages
  • Déconcentration et décentralisation
    1975 mots | 8 pages
  • Dissertation : l’etat est-il indispensable aux collectivités territoriales ?
    2293 mots | 10 pages
  • Insitutions administratives
    1874 mots | 8 pages
  • Décentralisation en france
    12208 mots | 49 pages
  • la décentralisation
    969 mots | 4 pages
  • La decentralisation
    1503 mots | 7 pages
  • Autonomie financière et libre administration des collectivités territoriales
    3267 mots | 14 pages
  • La décentralisation
    3067 mots | 13 pages